www.papefrancois.fr
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

www.papefrancois.fr

Gratuitement, 4700 discours ou homélies du Saint-Père, des centaines de photos et de vidéos. (Cliquer sur ACCUEIL pour utiliser notre Moteur de Recherches ou sur CALENDRIER pour chercher une date précise, du 13 Mars 2013 à aujourd'hui).
 
AccueilAccueil  portailportail  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  ImprimerImprimer  ConnexionConnexion  
Etant en retraite Ignatienne à l'Abbaye St Joseph de Clairval du 13 au 18 juillet prochains, ce site ne sera mis à jour qu'à mon retour...Durant cette retraite, je prierai pour vous tous qui visitez ce site ...
-28%
Le deal à ne pas rater :
PNY CS900 SSD Interne 1 To SATA III à 71,99€
71.99 € 100.64 €
Voir le deal

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

 Angélus: dans l’Eucharistie, Jésus nous rassasie de sa présence

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar


Messages : 4740
Date d'inscription : 17/03/2013

Angélus: dans l’Eucharistie, Jésus nous rassasie de sa présence Empty
19062022
MessageAngélus: dans l’Eucharistie, Jésus nous rassasie de sa présence

Angélus: dans l’Eucharistie, Jésus nous rassasie de sa présence Cq5dam.web.800.800



Dans l’Eucharistie, chacun peut faire l’expérience de l’attention aimante et concrète du Christ. Telles sont les paroles du Pape François dans son exhortation précédant la prière mariale de l’Angélus ce dimanche 19 Juin 2022, en présence de milliers de pèlerins rassemblés Place Saint Pierre. Le Pape a lancé une invitation à être attentif aux nécessités de ceux qui sont autour de nous.

Message du Pape François :

Chers frères et sœurs, bonjour et bon dimanche !

En Italie et dans d'autres pays, on célèbre aujourd'hui la solennité du Très Saint Corps et Sang du Christ. L'Eucharistie, instituée lors de la Dernière Cène, était comme le point d'arrivée d'un chemin, le long duquel Jésus l'avait préfiguré par quelques signes, surtout la multiplication des pains, racontée dans l'Évangile de la Liturgie d'aujourd'hui (cf.Lc 9, 11b -17). Jésus prend soin de la grande foule qui le suivait pour entendre sa parole et être délivré de divers maux. Il bénit cinq pains et deux poissons, les rompt, les disciples les distribuent et "tous mangent à satiété" (Lc 9, 17), dit l'Evangile. Dans l'Eucharistie, chacun peut faire l'expérience de cette attention aimante et concrète du Seigneur. Celui qui reçoit le Corps et le Sang du Christ avec foi non seulement mange, mais est rassasié. Manger et être rassasié : ce sont deux besoins fondamentaux, qui sont satisfaits dans l'Eucharistie.

Manger. "Tout le monde a mangé", écrit San Luca. A la tombée de la nuit, les disciples conseillent à Jésus de chasser la foule, afin qu'ils puissent aller chercher de la nourriture. Mais le Maître veut aussi y pourvoir : il veut donner à manger à ceux qui l'ont écouté. Cependant, le miracle des pains et des poissons ne s'opère pas de manière spectaculaire, mais presque réservée, comme aux noces de Cana : le pain augmente en passant de main en main. Et tandis qu'il mange, la foule se rend compte que Jésus s'occupe de tout. C'est le Seigneur présent dans l'Eucharistie : il nous appelle à être des citoyens du Ciel, mais en attendant il tient compte du chemin que nous avons à affronter ici-bas. Si j'ai peu de pain dans mon sac, Il le sait et Il s'en soucie.

Parfois, il y a le risque de confiner l'Eucharistie dans une dimension vague et lointaine, peut-être lumineuse et parfumée d'encens, mais loin des goulots d'étranglement de la vie quotidienne. En réalité, le Seigneur prend à cœur tous nos besoins, en commençant par les plus élémentaires. Et il veut donner un exemple aux disciples, en disant : « Vous leur donnez à manger » (v. 13), à ceux qui l'avaient écouté pendant la journée. Notre adoration eucharistique trouve sa vérification lorsque nous prenons soin de notre prochain, comme le fait Jésus : autour de nous il y a une faim de nourriture, mais aussi de compagnie, il y a une faim de consolation, d'amitié, de bonne humeur, il y a la faim pour l'attention, il y a une soif d'être évangélisé. Nous trouvons cela dans le Pain eucharistique : l'attention du Christ à nos besoins et l'invitation à faire de même pour ceux qui nous entourent. Il faut manger et se nourrir.

En plus de manger, il ne faut cependant pas manquer d'être rassasié. La foule était satisfaite de l'abondance de nourriture, et aussi de la joie et de l'étonnement de l'avoir reçue de Jésus ! Nous avons certes besoin de nous nourrir, mais aussi d'être rassasiés, c'est-à-dire de savoir que la nourriture nous est donnée par amour. Dans le Corps et le Sang du Christ, nous trouvons sa présence, sa vie donnée pour chacun de nous. Non seulement il nous aide à avancer, mais il se donne lui-même : il devient notre compagnon de voyage, entre dans nos histoires, visite nos solitudes, redonne sens et enthousiasme. Cela nous satisfait, quand le Seigneur donne un sens à notre vie, à nos ténèbres, à nos doutes, mais Il voit le sens et ce sens que le Seigneur nous donne nous satisfait, cela nous donne ce « plus » que nous recherchons tous : c'est le présence du Seigneur ! Car dans la chaleur de sa présence notre vie change : sans lui elle serait vraiment grise. Adorant le Corps et le Sang du Christ, demandons-lui avec le cœur : "Seigneur, donne-moi le pain quotidien pour avancer, Seigneur, rassasie-moi de ta présence !".

Que la Vierge Marie nous apprenne à adorer Jésus vivant dans l'Eucharistie et à la partager avec nos frères et sœurs.


Après l'angélus :

Chers frères et sœurs !

Hier, à Séville, quelques religieux de la famille dominicaine ont été béatifiés : Angelo Marina álvarez et dix-neuf compagnons ; Giovanni Aguilar Donis et quatre compagnons, de l'Ordre des Prêcheurs ; Isabella Sánchez Romero, une religieuse âgée de l'Ordre de Saint Dominique, et Fruttuoso Pérez Marquez, un tertiaire laïc dominicain. Tous tués par haine de la foi dans la persécution religieuse qui s'est produite en Espagne dans le contexte de la guerre civile du siècle dernier. Leur témoignage d'adhésion au Christ et de pardon pour leurs meurtriers nous montre le chemin de la sainteté et nous encourage à faire de la vie une offrande d'amour à Dieu et à nos frères. Une salve d'applaudissements pour les nouveaux Bienheureux.

Le cri de douleur de nombreuses personnes qui manquent d'aide humanitaire de base et qui sont forcées de quitter leur maison parce qu'elles sont brûlées et pour échapper à la violence vient toujours du Myanmar. Je me joins à l'appel des évêques de cette terre bien-aimée, pour que la communauté internationale n'oublie pas la population birmane, pour que la dignité humaine et le droit à la vie soient respectés, ainsi que les lieux de culte, les hôpitaux et les écoles. Et je bénis la communauté birmane en Italie, représentée ici aujourd'hui.

Mercredi prochain, 22 juin, commencera la Xe Rencontre Mondiale des Familles, qui aura lieu à Rome et se répandra en même temps dans le monde entier. Je remercie les évêques, les curés et les agents de pastorale familiale qui ont convoqué les familles à des moments de réflexion, de fête et de fête. Je remercie particulièrement les conjoints et les familles qui témoigneront de l'amour familial comme vocation et chemin de sainteté. Bonne réunion !

Et maintenant, je vous salue tous, Romains et pèlerins de divers pays, en particulier les élèves de l'École de l'Oratoire de Londres. Je salue les participants au premier cours de pastorale et d'accueil « Vita nascente » ; les fidèles de Gragnano et l'association cycliste « Pedale Sestese » de Sesto San Giovanni. Et n'oublions pas le peuple ukrainien battu en ce moment, un peuple qui souffre. Je voudrais qu'une question demeure en chacun de vous : qu'est-ce que je fais aujourd'hui pour le peuple ukrainien ? Je t'en prie? Est-ce que je suis occupé ? j'essaie de comprendre? Qu'est-ce que je fais aujourd'hui pour le peuple ukrainien ? Chacun répond dans son cœur.

Je souhaite à tous un bon dimanche. S'il vous plaît, n'oubliez pas de prier pour moi. Bon déjeuner et au revoir !
--------------------------------------------------------------
Source : www.papefrancois.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.papefrancois.fr
Partager cet article sur : redditgoogle

Angélus: dans l’Eucharistie, Jésus nous rassasie de sa présence :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Angélus: dans l’Eucharistie, Jésus nous rassasie de sa présence

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Angélus: l'Eucharistie guérit parce qu'elle nous unit à Jésus
» Angélus : "Le Christ nous rassasie, pas la mondanité"
» Angélus : « Jésus nous veut passionnés »
» Angélus : Jésus nous sort des «sables mouvants»
» Angélus : Jésus « nous demande de le laisser devenir notre roi »

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
www.papefrancois.fr  :: Vous êtes sur www.papefrancois.fr :: Derniers textes saisis :-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: