www.papefrancois.fr
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

www.papefrancois.fr

Gratuitement, 4700 discours ou homélies du Saint-Père, des centaines de photos et de vidéos. (Cliquer sur ACCUEIL pour utiliser notre Moteur de Recherches ou sur CALENDRIER pour chercher une date précise, du 13 Mars 2013 à aujourd'hui).
 
AccueilAccueil  portailportail  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  ImprimerImprimer  ConnexionConnexion  
Etant en retraite Ignatienne à l'Abbaye St Joseph de Clairval du 13 au 18 juillet prochains, ce site ne sera mis à jour qu'à mon retour...Durant cette retraite, je prierai pour vous tous qui visitez ce site ...
-28%
Le deal à ne pas rater :
PNY CS900 Series – Disque SSD 1 To 2,5″ SATA III à 71,99€
71.99 € 99.99 €
Voir le deal

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

 Le Pape aux jeunes syro-malabars: n’ayez pas peur de l'amour authentique

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar


Messages : 4740
Date d'inscription : 17/03/2013

Le Pape aux jeunes syro-malabars: n’ayez pas peur de l'amour authentique  Empty
18062022
MessageLe Pape aux jeunes syro-malabars: n’ayez pas peur de l'amour authentique

Le Pape aux jeunes syro-malabars: n’ayez pas peur de l'amour authentique  Cq5dam.web.800.800


Ce samedi 18 juin 2022, le Pape François a reçu un groupe de jeunes de la diaspora syro-malabare, à Rome pour une conférence. Il les a encouragés à suivre le Christ sans crainte et à prendre exemple sur la Vierge Marie, malgré les vents contraires qui soufflent dans la société.

Aux participants de la Conférence des jeunes leaders syro-malabars :

Béatitude, Excellences, chers jeunes, bonjour et bienvenue !

Je remercie Mgr Bosco Puthur pour les paroles de salutation et d'introduction.

En tant que responsables de la jeunesse des différentes éparchies syro-malabares de la diaspora et de la visite apostolique en Europe, vous êtes venus à Rome avec vos pasteurs. Dans chaque pèlerinage, c'est avant tout le Seigneur Jésus que nous cherchons, Lui qui est le chemin, la vérité et la vie. Nous voulons le suivre et parcourir son chemin, celui de l'amour, le seul chemin qui mène à la vie éternelle. Ce n'est pas un chemin confortable, mais c'est fascinant, et Il ne nous abandonne jamais, ne nous laisse jamais seuls. Si nous lui faisons une place dans notre existence, en partageant avec lui joies et peines, nous connaîtrons la paix que seul Dieu peut donner.

Jésus n'a pas hésité à demander à ses disciples s'ils voulaient vraiment le suivre ou s'ils préféraient prendre un autre chemin (cf. Jn 6, 67). A ce moment, Simon Pierre eut le courage de répondre : « Seigneur, à qui irions-nous ? Vous avez les paroles de la vie éternelle » (v. 68). Moi aussi aujourd'hui, à une époque marquée par la culture "liquide" voire "gazeuse", je vous dis, chers jeunes, que la vie devient pleine de sens et féconde quand on dit "oui" à Jésus. : Suis-je convaincu que la vie devient pleine de sens et féconde quand on dit oui à Jésus ? Je suis sûr? Ai-je fait l'expérience de me sentir aimé gratuitement, non pour mon mérite mais pour un pur don ? Suis-je convaincu que ma vie est un cadeau ? Cette expérience est ce qui donne un sens à toute la vie ; et donne la force de dire "oui" au service et à la responsabilité et "non" à la superficialité et au gaspillage.

Vous êtes les jeunes de la diaspora syro-malabare. L'apôtre Thomas est arrivé sur la côte ouest de l'Inde, a semé l'Evangile et les premières communautés chrétiennes ont germé. Selon la tradition, cette année marque les 1950 ans du martyre de Thomas, qui scella ainsi son amitié avec Jésus, à qui il avait dit : « Mon Seigneur et mon Dieu ! (Jn 20:29). L'Église est « apostolique » parce qu'elle est fondée sur le témoignage des Apôtres ; et elle grandit continuellement, non par prosélytisme, mais par témoignage. Chaque baptisé participe à sa construction dans la mesure où il en est le témoin. Et vous êtes appelés à l'être en premier lieu parmi vos pairs de la diaspora syro-malabare, mais aussi envers ceux qui n'appartiennent pas à votre communauté et envers ceux qui ne connaissent même pas le Seigneur Jésus.

Il y a un terrain d'entente dans lequel tous les jeunes se rencontrent, et c'est le désir d'un amour authentique, beau et grand. Je vous le dis : n'ayez pas peur de cet amour ! C'est l'amour que Jésus nous révèle et que saint Paul définit comme « magnanime et patient, ne tendant pas à son propre intérêt mais au bien et à la vérité » (cf. 1 Co 13, 4-6). Je vous engage à découvrir les témoignages d'amour des saints de tous les temps, même de notre temps : ils démontrent plus que tout discours que le christianisme ne consiste pas en une série d'interdits, qui étouffent le désir de bonheur, mais en un projet de vie capable de remplir le cœur. N'ayez pas peur de vous rebeller contre la tendance répandue à réduire l'amour à quelque chose de banal, sans beauté, sans communion, sans fidélité et sans responsabilité. C'est ce qui se passe lorsque nous utilisons les autres à nos propres fins égoïstes, comme des objets : les cœurs sont brisés et la tristesse demeure.

Les prochaines Journées Mondiales de la Jeunesse à Lisbonne auront pour thème : « Marie se leva et partit vite » (Lc 1, 39). Après avoir accepté l'annonce de l'Ange et avoir répondu à son "oui" à l'appel à devenir la mère du Sauveur, Marie se rend immédiatement chez sa cousine Elisabeth, qui est dans le sixième mois de grossesse (cf. Lc 1, 36-39) . Il ne s'enferme pas chez lui pour penser au grand privilège qu'il a reçu et aux grands problèmes qu'il entraîne ; non, Marie ne se laisse pas paralyser par l'orgueil ou la peur. Il n'est pas du genre à avoir besoin d'un bon canapé pour rester confortable et en sécurité pour se sentir bien. Si son parent âgé a besoin d'un coup de main, elle n'hésite pas et se met aussitôt en route (cf. Discours à la Veillée, Cracovie, 30 juillet 2016).

Et lorsqu'il arrive chez Elisabeth, dans cette rencontre pleine de l'Esprit Saint, le Magnificat jaillit du cœur de la Vierge. Cela suggère la fécondité de la rencontre entre les jeunes et les personnes âgées. Je vous demande : avez-vous encore des grands-parents ?, au moins certains d'entre eux ? Quelle est votre relation avec eux ? Alors que vous déployez vos ailes au vent, il est important que vous découvriez vos racines et que vous receviez le relais de ceux qui vous ont précédé. Vous les jeunes avez la force, les personnes âgées avez la mémoire et la sagesse. Je vous exhorte à faire comme Marie avec Elizabeth, à aller rendre visite à vos parents âgés, à recevoir leur sagesse.

La jeune mère de Jésus connaissait bien les prières de son peuple, que ses parents et grands-parents lui avaient enseignées. Il y a un trésor caché dans les prières de nos aînés. Dans le Magnificat, Marie recueille le patrimoine de foi de son peuple et le recompose dans son propre chant, mais qu'en même temps toute l'Église chante avec elle. Pour que vous, les jeunes, fassiez de votre vie un hymne de louange, un don pour toute l'humanité, il est indispensable de vous enraciner dans la tradition et la prière des générations précédentes. En particulier, pour vous, dans l'histoire de votre Église, dans sa richesse spirituelle et liturgique, à découvrir toujours à nouveau, avec l'aide de vos évêques et de vos prêtres. Avant tout, je vous invite à bien connaître la Parole de Dieu, en la lisant chaque jour et en la comparant à votre vie. Ainsi Jésus, le Ressuscité, réchauffera vos cœurs, illuminera vos pas, même dans les moments difficiles et sombres (cf. Lc 24, 13-35).

Une dernière chose : Marie nous apprend aussi à vivre dans une attitude eucharistique, c'est-à-dire à rendre grâce, à cultiver la louange, à ne pas nous fixer uniquement sur les problèmes et les difficultés. Dans la dynamique de la vie, les supplications d'aujourd'hui deviendront les motifs de remerciement de demain. Ainsi, votre participation au Saint Qurbana [Saint Sacrifice] et au sacrement de la Réconciliation sera à la fois l'aboutissement et le point de départ : vos vies se renouvelleront chaque jour, devenant une louange éternelle au Tout-Puissant (cf. Message pour les XXXII JMJ 2017).

Chers frères et sœurs, merci beaucoup pour votre visite. Je bénis cordialement chacun de vous, vos familles et vos communautés. Et je vous prie de ne pas oublier de prier pour moi. Merci et bon voyage !
-----------------------------------------------------------------------
Source : www.vatican.va
Revenir en haut Aller en bas
http://www.papefrancois.fr
Partager cet article sur : redditgoogle

Le Pape aux jeunes syro-malabars: n’ayez pas peur de l'amour authentique :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Le Pape aux jeunes syro-malabars: n’ayez pas peur de l'amour authentique

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « N’ayez pas peur de douter », lance le pape à des jeunes
» Le Pape aux jeunes du MEJ : « N'ayez pas peur des tensions, elles montrent que vous êtes vivants ! »
» DEBUT DU PONTIFICAT DU PAPE FRANCOIS: “N'AYEZ PAS PEUR DE LA TENDRESSE”
» «N’ayez pas peur!»: message du pape François au clergé et aux consacrés d’Egypte
» Le Pape invite les jeunes à ne pas avoir peur de « rêver en grand »

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
www.papefrancois.fr  :: Vous êtes sur www.papefrancois.fr :: Derniers textes saisis :-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: