www.papefrancois.fr
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

www.papefrancois.fr

Gratuitement, plus de 4300 discours ou homélies du Saint-Père, des centaines de photos et de vidéos. (Cliquer sur ACCUEIL pour utiliser le Moteur de Recherches ou sur CALENDRIER pour chercher une date précise, du 13 Mars 2013 à aujourd'hui).
 
AccueilAccueil  portailportail  RechercherRechercher  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  ImprimerImprimer  ConnexionConnexion  

A ce jour, 243 000 pages de www.papefrancois.fr ont été visitées depuis la création de ce site.


-20%
Le deal à ne pas rater :
Nike MD Runner 2
51.97 € 64.99 €
Voir le deal

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

 Angélus : « si tu partages, Dieu multiplie »

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 4372
Date d'inscription : 17/03/2013

Angélus : « si tu partages, Dieu multiplie »  Empty
27072021
MessageAngélus : « si tu partages, Dieu multiplie »

Angélus : « si tu partages, Dieu multiplie »  E50a2362-schermata-2021-07-25-alle-12-06-26



« Donne le peu que tu as, tes talents et tes biens, mets-les à disposition de Jésus et de ses frères… si tu partages, Dieu multiplie. Chasse ta fausse modestie de te sentir inadéquat, fais confiance » : c’est l’appel du pape François à l’angélus de ce dimanche 25 juillet 2021.

Méditation du pape François :

Chers frères et soeurs, bonjour !

L’Evangile de la Liturgie de ce dimanche raconte le célèbre épisode de la multiplication des pains et des poissons, avec lesquels Jésus rassasie quelque 5000 personnes venues l’écouter (cf. Jn6,1-15). Il est intéressant de voir comment se réalise ce miracle : Jésus ne crée pas les pains et les poissons à partir de rien, mais il agit à partir de ce que lui apportent les disciples. L’un d’eux dit : « Il y a là un jeune garçon qui a cinq pains d’orge et deux poissons, mais qu’est-ce que cela pour tant de monde ! » (v. 9). C’est peu, c’est rien, mais cela suffit à Jésus.

Essayons à présent de nous mettre à la place de ce jeune. Les disciples lui demandent de partager tout ce qu’il a à manger. Cela semble une proposition insensée. Pourquoi priver une personne, en plus un jeune, de ce qu’il a apporté de chez lui et qu’il a le droit de garder pour lui ? Pourquoi enlever à l’un ce qui ne suffit pas à rassasier tous ? Humainement ce n’est pas logique. Mais pour Dieu non. Ou plutôt, justement grâce à ce petit don gratuit, et par conséquent héroïque, Jésus peut rassasier tout le monde. C’est un grand enseignement pour nous. Cela nous dit que le Seigneur peut faire beaucoup avec le peu que nous mettons à sa disposition. Il serait beau de nous demander chaque jour : “Aujourd’hui qu’est-ce que j’apporte à Jésus ?”. Il peut faire beaucoup avec notre prière, avec notre geste de charité pour les autres, même avec notre misère remise à sa miséricorde… Dieu aime agir ainsi : il fait de grandes choses à partir des petites, gratuites.

Tous les grands protagonistes de la Bible – d’Abraham à Marie jusqu’au jeune d’aujourd’hui – montrent cette logique de la petitesse et du don. La logique du don est si différente de la nôtre. Nous cherchons à accumuler et à accroître ce que nous avons ; Jésus au contraire demande de donner, de diminuer. Nous aimons ajouter, les additions nous plaisent ; Jésus aime les soustractions, enlever quelque chose pour le donner aux autres. Nous voulons multiplier pour nous ; Jésus apprécie quand nous divisons avec les autres, quand nous partageons. Il est curieux que dans les récits de la multiplication des pains présents dans les Evangiles, le verbe “multiplier” n’apparaisse jamais. Et même que les verbes utilisés aient un sens contraire : “rompre”, “donner”, “distribuer” (cf. v. 11; Mt 14,19; Mc 6,41; Lc 9,16). Le vrai miracle, dit Jésus, n’est pas la multiplication qui produit de l’orgueil et du pouvoir, mais la division, le partage, qui augmente l’amour et permet à Dieu d’accomplir des miracles…

Aujourd’hui aussi la multiplication des biens ne résout pas les problèmes sans un partage juste. Il nous vient à l’esprit la tragédie de la faim, qui concerne en particulier les plus fragiles. On a calculé – officiellement – que chaque jour dans le monde, quelque 7000 enfants de moins de cinq ans meurent des conséquences de la malnutrition. Face à de tels scandales, Jésus nous adresse à nous aussi une invitation, une invitation semblable à celle que reçut probablement le jeune de l’Evangile, qui n’a pas de nom et dans lequel nous pouvons tous nous reconnaître : “Courage, donne le peu que tu as, tes talents et tes biens, mets-les à disposition de Jésus et de tes frères. N’aie pas peur, rien ne sera perdu, parce que, si tu partages, Dieu multiplie. Chasse ta fausse modestie de te sentir inadéquat, fais confiance. Crois dans l’amour, dans le pouvoir du service, dans la force de la gratuité”.

Que la Vierge Marie, qui a répondu “oui” à la proposition inouïe de Dieu, nous aide à ouvrir notre coeur aux invitations du Seigneur et aux besoins des autres.


Paroles du pape après l’angélus :

Chers frères et soeurs,

Nous venons de célébrer la Liturgie à l’occasion de la première Journée Mondiale des grands-parents et des personnes âgées. Un applaudissement à tous les grands-parents ! Grands-parents et petits-enfants, jeunes et personnes âgées ensemble, ont manifesté un des beaux visages de l’Eglise et ont montré l’alliance entre les générations. J’invite à célébrer cette Journée dans toutes les communautés et à aller trouver les grands-parents et les personnes âgées les plus seules pour leur remettre mon message, inspiré de la promesse de Jésus: “Je suis avec toi tous les jours”. Je demande au Seigneur que cette fête nous aide, nous qui sommes plus avancés en âge, à répondre à son appel durant cette saisons de la vie, et qu’elle montre à la société la valeur de la présence des grands-parents et des personnes âgées, surtout dan cette culture du déchet. Les grands-parents ont besoin des jeunes, les jeunes ont besoin des grands-parents. Ils doivent interagir, ils doivent se rencontrer. Les grands-parents ont la sève de l’histoire, qui remonte et donne la force à l’arbre qui grandit. Me vient à l’esprit – je crois que je l’ai déjà cité – ce passage d’un poète : « Tout ce que l’arbre a de fleuri vient de ce qui est sous la terre ». Sans le dialogue entre les jeunes et les grands-parents, l’histoire n’avance pas, la vie ne continue pas. Il faut reprendre cela, c’est un défi pour notre culture. Les grands-parents ont le droit de rêver en regardant les jeunes. Les jeunes ont le droit et le courage de la prophétie en prenant leur sève chez les grands-parents. S’il vous plaît, faites ceci : des rencontres entre personnes âgées et jeunes, qui parlent, qui interagissent, cela rendra tout le monde heureux.

Ces derniers jours, des pluies torrentielles ont touché la ville de Zhengzhou et la province de Henan en Chine, en causant des inondations dévastatrices. Je prie pour les victimes et leurs familles, et j’exprime ma proximité et ma solidarité à tous ceux qui souffrent à cause de cette catastrophe.

Vendredi dernier, les 32e Jeux olympiques ont été ouverts à Tokyo. En ce temps de pandémie, ces Jeux sont un signe d’espérance, un signe de fraternité universelle, sous le signe d’un sain esprit de compétition. Que Dieu bénisse les organisateurs, les athlètes et tous ceux qui collaborent pour cette grande fête du sport !

Je vous adresse de tout coeur mon salut, à vous romains et pèlerins. Je salue en particulier le groupe des grands-parents de Rovigo – merci d’être venus ! –; les jeunes d’Albinea qui ont marché sur la Via Francigena de l’Emilie à Rome; et les participants au “Rally di Roma Capitale”. Je salue aussi la Communauté du Cenacolo. Je souhaite à tous un bon dimanche. S’il vous plaît, n’oubliez pas de prier pour moi. Bon appétit et au-revoir ! Félicitations pour l’approbation définitive, à vous les jeunes de l’Immaculée.
-----------------------------------------------------
Source : https://fr.zenit.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.papefrancois.fr
Partager cet article sur : redditgoogle

Angélus : « si tu partages, Dieu multiplie » :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Angélus : « si tu partages, Dieu multiplie »

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
www.papefrancois.fr  :: Vous êtes sur www.papefrancois.fr :: Derniers textes saisis :-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: