Tous les textes du Pape François sur www.papefrancois.fr

Plus de 2000 discours ou homélies, des centaines de photos et des dizaines de vidéos ! (Cliquez sur ACCUEIL pour utiliser le GOOGLE de ce site).
 
AccueilAccueil  portailportail  RechercherRechercher  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  ImprimerImprimer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Homélie à Ste Marthe : Dieu nous a créé pour nous aimer comme ses enfants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 2513
Date d'inscription : 17/03/2013

11022017
MessageHomélie à Ste Marthe : Dieu nous a créé pour nous aimer comme ses enfants



L’homme fait à l’image de Dieu, seigneur de la terre et accompagné par une femme à aimer. Ce sont les trois grands dons de Dieu faits à l’homme dans l’acte de la Création, sur lequel le Pape a centré son homélie lors de la messe matinale de ce mardi 7 février 2017 à la chapelle de la Maison Sainte-Marthe.

«Seigneur, qu’est-ce que l’homme, pour que tu te souviennes du lui ?» «Vraiment, tu l’as fait de peu inférieur à Dieu, et tu l’as couronné de gloire et de magnificence.» La réflexion du Pape, partie des versets du Psaume 8 et du récit de la Genèse dans la liturgie d’aujourd’hui, pour exalter l’admiration pour la «tendresse» et «l’amour» de Dieu qui, dans la Création, «a tout donné à l’homme».

Dieu nous a donné l’ADN d’enfants à son image

Le Pape a souligné trois grands dons, à partir de l’identité. «Avant tout, il nous a donné l’ADN, c’est-à-dire qu’il nous a fait fils, il nous a créé à son image et ressemblance, comme Lui. Et quand quelqu’un fait un enfant, il ne peut pas aller en arrière : l’enfant est fait, il est là. Il ressemble plus ou moins au père, mais il est un enfant : il a reçu l’identité. Et si l’enfant devient bon, le père est fier de son enfant, non ? "Mais regarde comme il est fort !" Et si il est pas très beau, alors, le père dit : "Il est beau !", parce que le père est comme ça… Toujours. Et s’il est mauvais, le père le soutient, l’attend. Jésus nous a enseigné comme un père sait attendre ses enfants. Il nous a donnés cette identité d’enfant : homme et femme ; nous devons ajouter : enfants. Nous sommes comme des dieux, parce que nous sommes enfants de Dieu.»

La Terre est confiée à l’homme pour en prendre soin avec le travail et non pas pour la détruire

Le deuxième don de Dieu dans la Création est, pour François, un devoir : «Il nous a donné toute la terre» à «dominer» et à «soumettre», comme le raconte la Genèse. Et donc il a donné une «royauté» à l’homme, a ajouté le Pape, parce que Dieu ne le veut pas «esclave» mais «seigneur», «roi», avec un devoir :

«Comme Il a travaillé dans la Création, il nous a donné le travail, il a donné le travail de faire avancer la Création. Non pas de le détruire, mais de le faire croître, de le soigner, d’en prendre soin et de le faire avancer. Il a tout donné. Et c’est curieux, je me dis… "Mais… Il ne nous a pas donné l’argent." Nous avons tout. L’argent, qui nous l’a donné ? Je ne le sais pas. Les grands-mères disent que le diable entre par les poches. Cela se peut… Nous pouvons penser à celui qui a donné l’argent..», s'est interrogé le Pape. Dieu «a donné toute la Création pour en prendre soin et la faire avancer : ceci est le don. Et enfin, Dieu a créé l’homme à son image, homme et femme il les créa.»

Après la domination sur la Création, voici donc le troisième et ultime don que, en parcourant le récit de la Genèse, le Pape exalte : l’amour, à partir ce qui unit l’homme à la femme.

L’amour : le troisième don de Dieu dans la Création

«Homme et femme il les créa. Il n’est pas bon que l’homme vive seul. Et lui a donné une compagnie», a expliqué le Pape en se référant à la liturgie d’aujourd’hui. Dieu-amour donne donc à l’homme l’amour et un «dialogue d’amour» doit être le premier entre l’homme et la femme, a imaginé François.

De ce regard sur la Création, le Pape a lancé cette invitation finale : «Remercions le Seigneur pour ces trois cadeaux qu’il nous a donnés : l’identité, le don-devoir, et l’amour. Et demandons la grâce de prendre soin de cette identité d’enfants, de travailler sur le don qu’il nous a donné, et de faire avancer avec notre travail ce don, et la grâce d’essayer chaque jour d’aimer encore plus.»
----------------------------------------------------------
Source : http://fr.radiovaticana.va/
Revenir en haut Aller en bas
http://papefrancois.jeun.fr
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Homélie à Ste Marthe : Dieu nous a créé pour nous aimer comme ses enfants :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Homélie à Ste Marthe : Dieu nous a créé pour nous aimer comme ses enfants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Tous les textes du Pape François sur www.papefrancois.fr :: Quand quelqu’un fait un petit pas vers Jésus, il découvre que celui-ci attendait déjà sa venue à bras ouverts. (Evangelii Gaudium) :: Tous les textes du Pape François-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: