www.papefrancois.fr
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

www.papefrancois.fr

Gratuitement, 4700 discours ou homélies du Saint-Père, des centaines de photos et de vidéos. (Cliquer sur ACCUEIL pour utiliser notre Moteur de Recherches ou sur CALENDRIER pour chercher une date précise, du 13 Mars 2013 à aujourd'hui).
 
AccueilAccueil  portailportail  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  ImprimerImprimer  ConnexionConnexion  
Etant en retraite Ignatienne à l'Abbaye St Joseph de Clairval du 13 au 18 juillet prochains, ce site ne sera mis à jour qu'à mon retour...Durant cette retraite, je prierai pour vous tous qui visitez ce site ...
Le deal à ne pas rater :
Le Tome 41 de Berserk sort dans une semaine : faut-il craindre une ...
Voir le deal

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

 François: le missionnaire est le disciple qui transmet l’amour du Christ

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar


Messages : 4740
Date d'inscription : 17/03/2013

François: le missionnaire est le disciple qui transmet l’amour du Christ Empty
18062022
MessageFrançois: le missionnaire est le disciple qui transmet l’amour du Christ

François: le missionnaire est le disciple qui transmet l’amour du Christ Cq5dam.web.800.800


Le Pape François a reçu, ce samedi 18 juin 2022, les participants au chapitre général des missionnaires comboniens, qui a pour thème: «Je suis la vigne, et vous les sarments. Enracinés dans le Christ avec [saint Daniel] Comboni». Le Saint-Père leur a donné quelques clés spirituelles pour leur mission.

Aux participants au Chapitre Général des Missionnaires Comboniens :

Chers frères, bonjour et bienvenue!

Je suis heureux de vous rencontrer. Je remercie le Supérieur Général pour les paroles qu'il m'a adressées au nom de vous tous qui participez au 19e Chapitre Général des Missionnaires Comboniens du Cœur de Jésus, vous m'avez invité chez vous pour célébrer la fête du Sacré-Cœur la prochaine fois. Vendredi. Merci, je serai là avec la prière; mais déjà aujourd'hui nous vivons cette rencontre qui est la nôtre dans la perspective et dans l'esprit du mystère du cœur du Christ, auquel est lié le charisme de saint Daniel Comboni.

Le thème et la devise de votre Chapitre nous orientent également dans cette direction : « Je suis le cep, vous êtes les sarments. Enracinés dans le Christ avec Comboni ». En effet, la mission - sa source, son dynamisme et ses fruits - dépend totalement de l'union au Christ et de la puissance de l'Esprit Saint. Jésus l'a dit clairement à ceux qu'il avait choisis comme « apôtres », c'est-à-dire « envoyés » : « Sans moi vous ne pouvez rien faire » (Jn 15, 5). Il n'a pas dit : « vous pouvez faire peu », non, il a dit : « vous ne pouvez rien faire ». Que veux-tu dire? Nous pouvons faire beaucoup de choses : des initiatives, des programmes, des campagnes… beaucoup de choses ; mais si nous ne sommes pas en lui, et si son Esprit ne passe pas à travers nous, tout ce que nous faisons n'est rien à ses yeux, c'est-à-dire que cela ne vaut rien pour le Royaume de Dieu.

Au contraire, si nous sommes comme des sarments bien attachés à la vigne, la lymphe de l'Esprit passe du Christ en nous et tout ce que nous faisons porte du fruit, car ce n'est pas notre travail, mais c'est l'amour du Christ qui agit à travers nous. C'est le secret de la vie chrétienne, et en particulier de la mission, partout, en Europe comme en Afrique et dans les autres continents. Le missionnaire est le disciple tellement uni à son Maître et Seigneur que ses mains, son esprit, son cœur sont des « canaux » de l'amour du Christ. C'est le missionnaire, ce n'est pas celui qui fait du prosélytisme. Car le « fruit » qu'il veut de ses amis n'est autre que l'amour, son amour, celui qui vient du Père et nous donne avec le Saint-Esprit. C'est l'Esprit du Christ qui nous fait avancer.

C'est pourquoi certains grands missionnaires, comme Daniel Comboni, mais aussi, par exemple, comme Mère Cabrini, ont vécu leur mission en se sentant animés et "poussés" par le Cœur du Christ, c'est-à-dire par l'amour du Christ. Et cette "poussée" leur a permis de sortir et d'aller au-delà : non seulement au-delà des limites et des frontières géographiques, mais d'abord au-delà de leurs propres limites personnelles. C'est une devise qui pour vous doit "faire du bruit" dans votre cœur : aller plus loin, aller plus loin, aller plus loin, toujours regarder l'horizon, car il y a toujours un horizon, pour aller au-delà. La poussée de l'Esprit Saint est ce qui nous fait sortir de nous-mêmes, de nos fermetures, de notre autoréférentialité, et nous fait aller vers les autres, vers les périphéries, là où la soif d'Évangile est la plus grande. Il est curieux que la pire tentation que nous, religieux, ayons dans la vie soit l'autoréférence ; et cela nous empêche d'aller plus loin. "Mais pour aller plus loin il faut que j'y réfléchisse, tu vois...". Allez! Allez! Allez! Allez vers l'horizon, et que le Seigneur vous accompagne. Mais quand on part avec cette psychologie, cette spiritualité « miroir », on arrête d'aller plus loin et on revient toujours à notre cœur qui est malade. Nous avons tous un cœur malade et la grâce de Dieu nous sauve, mais sans la grâce de Dieu kaputt, tout le monde ! C'est important : avec l'Esprit pour aller plus loin.

Le trait essentiel du Cœur du Christ est la miséricorde, la compassion, la tendresse. Il ne faut pas l'oublier : le style de Dieu, déjà dans l'Ancien Testament, c'est cela. Proximité, compassion et tendresse. Il n'y a pas d'organisation, non, proximité, compassion, tendresse. Et puis je pense que vous êtes appelés à rendre ce témoignage du "style de Dieu" - proximité, compassion, tendresse - dans votre mission, là où vous êtes et où l'Esprit vous guidera. La miséricorde, la tendresse est un langage universel, qui ne connaît pas de frontières. Mais vous portez ce message non pas tant en tant que missionnaires individuels, mais en tant que communauté, et cela implique que non seulement le style personnel, mais aussi le style communautaire, doivent être pris en compte. Jésus a dit à ses amis : « A la façon dont vous vous aimez, ils reconnaîtront que vous êtes mes disciples » (cf. Jn 13, 35), et les Actes des Apôtres le confirment, lorsqu'ils racontent que la première communauté de Jérusalem jouissait de la l'estime de tout le monde parce que les gens voyaient comment ils vivaient (cf. 2,47 ; 4,33) : dans l'amour. Et bien des fois, je le dis avec amertume - je parle en général, pas de vous car je ne vous connais pas -, bien des fois nous constatons que certaines communautés religieuses sont un véritable enfer, un enfer de jalousies, de luttes de pouvoir. Et où est l'amour ? C'est curieux, ces communautés religieuses ont des règles, elles ont un mode de vie... mais l'amour manque. Il y a tellement d'envie, de jalousie, de lutte pour le pouvoir, et ils perdent le meilleur, qui est le témoignage de l'amour, qui est ce qui attire les gens : l'amour entre nous, qu'on ne se tire pas dessus mais on continue toujours.

Pour cela, afin que le style de vie de la communauté donne un bon témoignage, les quatre aspects sur lesquels vous avez décidé de travailler dans votre Chapitre sont également importants : la règle de vie, le cheminement formatif, le ministère et la communion des biens. Le discernement porte sur la modalité, la manière dont ces éléments sont constitués et vécus, afin qu'ils puissent répondre le plus possible aux besoins de la mission, c'est-à-dire du témoignage. C'est très important : cela fait partie du "renouveau ecclésial urgent" dans une clé missionnaire à laquelle toute l'Église est appelée (cf. Exhortation apostolique Evangelii gaudium, 27-33). C'est une conversion qui part de la conscience de chacun, engage chaque communauté et vient ainsi renouveler tout l'institut.

Je voudrais souligner qu'ici aussi, même dans l'engagement envers ces quatre aspects - interconnectés les uns avec les autres - tout doit être fait dans la docilité à l'Esprit, pour que les plans, projets, initiatives nécessaires répondent tous aux besoins de l'évangélisation, et je veux dire aussi le style d'évangélisation : qu'elle soit joyeuse, douce, courageuse, patiente, pleine de miséricorde, affamée et assoiffée de justice, pacifique, bref : le style des Béatitudes. C'est important. Même la règle de vie, la formation, les ministères, la gestion des biens doivent être fixés sur la base de ce critère fondamental. "La communauté évangélisatrice expérimente que le Seigneur a pris l'initiative, l'a précédée dans l'amour [...]. La communauté évangélisatrice se prépare à « accompagner ». Elle accompagne l'humanité dans tous ses processus, aussi durs et prolongés soient-ils. Il connaît les longues attentes et l'endurance apostolique. L'évangélisation demande beaucoup de patience, [...]. Il prend soin du grain et ne perd pas sa paix à cause des mauvaises herbes. […] Le disciple sait offrir sa vie entière et la jouer jusqu'au martyre comme témoignage de Jésus-Christ, mais son rêve n'est pas d'être rempli d'ennemis, mais plutôt que la Parole soit accueillie et manifeste sa puissance libératrice et rénovatrice . Enfin, la joyeuse communauté évangélisatrice sait toujours "faire la fête". Célébrez et célébrez chaque petite victoire, chaque pas en avant dans l'évangélisation" (Evangelii gaudium, 24).

Ici, chers frères, je voulais rappeler ce passage d'Evangelii gaudium, sachant que vous l'avez en tête, précisément pour le plaisir de partager avec vous la passion de l'évangélisation. Que le Seigneur vous bénisse et que Notre-Dame vous garde. Bonne continuation des travaux du Chapitre. Je vous bénis cordialement ainsi que tous vos frères. Et je vous demande de bien vouloir prier pour moi. Merci !
------------------------------------------------------------------
Source : www.vatican.va
Revenir en haut Aller en bas
http://www.papefrancois.fr
Partager cet article sur : redditgoogle

François: le missionnaire est le disciple qui transmet l’amour du Christ :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

François: le missionnaire est le disciple qui transmet l’amour du Christ

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Messe à Ste-Marthe: la foi se transmet par l’amour et le témoignage
» Octobre 2019 , Mois missionnaire : que grandisse l’amour pour la mission
» François au Mexique comme «missionnaire de miséricorde et de paix»
» Message du pape François pour la Journée missionnaire mondiale
» Message du pape François pour la 94e Journée missionnaire mondiale

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
www.papefrancois.fr  :: Vous êtes sur www.papefrancois.fr :: Derniers textes saisis :-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: