www.papefrancois.fr
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

www.papefrancois.fr

Gratuitement, plus de 4000 discours ou homélies, des centaines de photos et de vidéos. (Cliquer sur ACCUEIL pour utiliser le Moteur de Recherches de ce site ou sur CALENDRIER pour chercher une date précise, du 13 Mars 2013 à aujourd'hui).
 
AccueilAccueil  portailportail  RechercherRechercher  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  ImprimerImprimer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Kingston A400 – SSD interne – 2.5 » – 960 Go
79.90 €
Voir le deal

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

 Angélus : «la vraie sagesse vient du coeur»

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 4030
Date d'inscription : 17/03/2013

Angélus : «la vraie sagesse vient du coeur» Empty
05072020
MessageAngélus : «la vraie sagesse vient du coeur»

Angélus : «la vraie sagesse vient du coeur» Cq5dam.thumbnail.cropped.750.422



Lors de la prière de l’Angélus de ce dimanche 5 juillet 2020, le Saint-Père a livré une réflexion en trois parties sur l'évangile du jour tirée du chapitre 11 de Matthieu : tout d’abord, Jésus élève un hymne de bénédiction et d’action de grâce au Père, puis il révèle le rapport entre Lui et le Père et enfin invite à le suivre pour trouver le réconfort.

«Je suis doux et humble de cœur»: pour le 14eme dimanche du Temps ordinaire, le Saint-Père a commenté l'évangile du jour tirée du chapitre 11 de Matthieu.

En premier lieu, a expliqué le Pape, «Jésus loue le Père, parce qu'il a gardé cachés les secrets de son Royaume “aux sages et aux savants” (v. 25). Il les appelle ainsi avec une pointe d'ironie, parce qu'ils pensent l'être et que leur coeur est donc fermé. Jésus dit que les mystères de son Père sont révélés aux “tout petits”, c'est-à-dire à ceux qui s'ouvrent avec confiance à sa Parole de salut, ressentent le besoin de Lui et attendent tout de Lui.»

Ensuite, a continué le Saint-Père, Jésus a expliqué qu'il a tout reçu du Père : «Il l'appelle “mon Père”, pour affirmer l'unicité de son rapport avec Lui. En effet, ce n'est qu'entre le Fils et le Père qu'il y a une totale réciprocité: l’un connaît l'autre, l'un vit dans l'autre».

La vraie sagesse vient du cœur

Comme le Père qui a une préférence pour les «tout petits», Jésus s’adresse à ceux «peinent et sont opprimés», a continué François, «Il se place d'ailleurs lui-même parmi eux, parce qu'Il est “doux et humble de coeur”» (v. 29). «La vraie sagesse vient du coeur», a-t-il estimé, «ceux qui s'ouvrent avec confiance à sa Parole de salut, ressentent le besoin de Lui et attendent tout de Lui».

«Doux et humble», Jésus est «l’Homme qui vit “de tout coeur” cette condition en pleine transparence dans l’amour du Père, c’est à dire dans l’Esprit Saint». Jésus est ainsi «le modèle des "pauvres en esprit" et de tous les autres “bienheureux” de l'Evangile, qui accomplissent la volonté de Dieu et témoignent de son Royaume.»

Enfin, a conclu le Souverain Pontife, le «réconfort» que le Christ offre n’est pas «seulement un soulagement psychologique ou une aumône élargie, mais la joie des pauvres d'être évangélisés et d'être des constructeurs de la nouvelle humanité», «La joie que nous donne Jésus est unique».

C’est alors un message pour tous les hommes et les femmes de bonne volonté que Jésus adresse aujourd’hui, un message «à un monde qui exalte ceux qui deviennent riches et puissants, peu importe par quels moyens, et bafouent parfois la personne humaine et sa dignité». Ce message est également pour l’Église, «appelée à vivre les œuvres de miséricorde et à évangéliser les pauvres», «le Seigneur veut que nous soyons ainsi».
-----------------------------------------------------
Source : www.vaticannews.va/

Texte Intégral de la Méditation du pape François :

Chers frères et sœurs, bonjour !

L’extrait évangélique de ce dimanche (cf. Mt 11,25-30) est articulé en trois parties : d’abord Jésus élève un hymne de bénédiction et de remerciement au Père, parce qu’il a révélé aux pauvres et aux simples le mystère du Royaume des cieux ; puis il dévoile la relation intime et singulière existant entre Lui et son Père ; et enfin il invite à aller à Lui et à le suivre pour trouver du réconfort.

En premier lieu, Jésus loue le père parce qu’il a gardé cachés les secrets de son Royaume, de sa vérité, aux « sages et aux savants » (v. 25). Il les appelle ainsi avec une touche d’ironie, car ils croient être sages, savants, et ils ont donc si souvent le cœur fermé. La véritable sagesse vient aussi du cœur, ce n’est pas seulement comprendre des idées : la vraie sagesse entre aussi dans le cœur. Et si tu connais beaucoup de choses mais que tu as le cœur fermé, tu n’es pas un sage. Les mystères de son père, Jésus les révèle aux ‘petits’, à ceux qui s’ouvrent avec confiance à sa Parole de sagesse, qui ouvrent leur cœur à sa Parole de sagesse, qui sentent qu’ils ont besoin de Lui et qui attendent tout de Lui. Le cœur ouvert et confiant envers le Seigneur.

Ensuite, Jésus explique explique qu’il a tout reçu du Père. Il l’appelle « mon Père », pour affirmer l’unicité de sa relation avec Lui. En effet, c’est seulement entre le Fils et le Père qu’il y a une totale réciprocité : l’un connaît l’autre, l’un vit en l’autre. Mais cette communion unique est comme une fleur qui éclot, pour révéler gratuitement sa beauté et sa bonté. Et telle est l’invitation de Jésus : «Venez à moi…» (v. 28). Il veut donner ce qu’il puise dans le Père. Il veut nous donner la vérité, et la vérité de Jésus est toujours gratuite : elle est un don, elle est l’Esprit Saint, la Vérité.

Comme le Père a une préférence pour les « petits », Jésus s’adresse aussi à ceux qui peinent « sous le poids du fardeau ». Ou plutôt, il se compte parmi eux, car Il est « doux et humble de cœur » (v. 29), comme il le dit. Comme dans la première et dans la troisième béatitude, celle des humbles et des pauvres en esprit ; et celle des doux (cf. Mt 5,3.5) : la douceur de Jésus. Ainsi Jésus, « doux et humble », n’est pas un modèle pour les résignés ni simplement une victime, mais il est l’Homme qui vit « du fond du cœur » cette condition en pleine transparence à l’amour du Père, c’est-à-dire à l’Esprit Saint. Il est le modèle des « pauvres en esprit » et de tous les autres “bienheureux” de l’Évangile, qui accomplissent la volonté de Dieu et témoignent de son Royaume.

Puis, Jésus dit que si nous allons à Lui nous trouverons le repos : le «repos» que le Christ offre aux personnes fatiguées et opprimées n’est pas seulement un soulagement psychologique et une aumône, mais la joie des pauvres d’être évangélisés et constructeurs de la nouvelle humanité. C’est le soulagement : la joie, la joie que nous donne Jésus. Elle est unique, c’est sa propre joie. C’est un message pour tous les hommes de bonne volonté, que Jésus adresse encore aujourd’hui à un monde qui exalte celui qui devient riche et puissant. Si souvent nous disons : “Ah, je voudrais être comme lui, comme elle, qui est riche, qui a tant de pouvoir, il ne lui manque rien !”. Le monde exalte celui qui devient riche et puissant, quels que soient les moyens employés, et parfois piétine la personne humaine et sa dignité. Et cela nous le voyons tous les jours, les pauvres piétinés. Et c’est un message pour l’Eglise, appelée à vivre les œuvres de miséricorde et à évangéliser les pauvres, à être douce, humble. Le Seigneur veut que son Eglise, c’est-à-dire nous, soit ainsi.

Que Marie, la plus humble et la plus haute entre les créatures, implore de Dieu pour nous la sagesse du cœur, afin que nous sachions discerner ses signes dans notre vie et participer à ces mystères qui, cachés aux superbes, sont révélés aux humbles.

Paroles du pape François, après la Prière Mariale :

Chers frères et sœurs,

Cette semaine le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté une Résolution qui prévoit certaines mesures pour affronter les conséquences dévastatrices du virus Covid-19, particulièrement pour les zones qui sont déjà le théâtre de conflits. La demande d’un cessez-le-feu global et immédiat, qui permettrait la paix et la sécurité indispensables pour fournir l’assistance humanitaire si urgemment nécessaire, est louable. Je souhaite que cette décision soit mise en oeuvre effectivement et sans délai, pour le bien de nombreuses personnes qui souffrent. Que cette Résolution du Conseil de sécurité puisse devenir un premier pas courageux pour un futur de paix.

Je vous salue tous de tout cœur, romains et pèlerins de divers pays. Je salue en particulier les Polonais : bienvenus !, et je bénis le grand pèlerinage de la famille de Radio Maria au sanctuaire de Częstochowa, qui aura lieu samedi prochain, pour le centenaire de la naissance de Jean-Paul II, avec la devise “J’ai tout confié à Marie”. Une bénédiction pour ce pèlerinage.

Et je souhaite à tous un bon dimanche. S’il vous plaît, n’oubliez pas de prier pour moi. Bon appétit et au-revoir !
-------------------------------------------------------------
Source : https://fr.zenit.org
Revenir en haut Aller en bas
http://www.papefrancois.fr
Partager cet article sur : redditgoogle

Angélus : «la vraie sagesse vient du coeur» :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Angélus : «la vraie sagesse vient du coeur»

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
www.papefrancois.fr  :: Vous êtes sur www.papefrancois.fr :: Derniers textes saisis :-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: