Tous les textes du Pape François sur www.papefrancois.fr

Plus de 2500 discours ou homélies, des centaines de photos et des dizaines de vidéos ! (Cliquez sur ACCUEIL pour utiliser le GOOGLE de ce site).
 
AccueilAccueil  portailportail  RechercherRechercher  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  ImprimerImprimer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Audience jubilaire : François met en garde contre de nouvelles formes d'esclavages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 2515
Date d'inscription : 17/03/2013

13092016
MessageAudience jubilaire : François met en garde contre de nouvelles formes d'esclavages


Samedi 10 Septembre 2016

Audience jubilaire : François met en garde contre de nouvelles formes d'esclavages



L’homme d’aujourd’hui a besoin de la Rédemption qui « indique la libération la plus radicale que Dieu pouvait accomplir pour nous », affirme le pape François.

Il a évoqué la Rédemption et la « fausse liberté » lors de l’audience jubilaire du samedi 10 septembre 2016, place Saint-Pierre.

« Nous avons besoin que Dieu nous libère de toutes les formes d’indifférence, d’égoïsme et d’autosuffisance », a dit le pape: même si « l’homme aujourd’hui se fait des illusions sur sa propre liberté ».

Le pape a cité certaines de ces « illusions » qui « sont vendues sous le prétexte de la liberté » et qui ont créé « tant de nouveaux esclavages …au nom d’une fausse liberté ».

Il a appelé à ne pas oublier que « nous sommes toujours libérés de la main miséricordieuse de Dieu ».

« Dieu a une grande tendresse, un grand amour pour les plus petits, pour les faibles, pour les perdus de la société. Plus nous sommes dans le besoin, plus le regard de Dieu sur nous se remplit de miséricorde », a insisté le pape.

Catéchèse du pape François : Miséricorde et rédemption

Chers frères et sœurs, bonjour !

Le passage que nous avons écouté nous parle de la miséricorde de Dieu qui se met en pratique dans la Rédemption, c’est-à-dire dans le salut qui nous a été donné avec le sang de son Fils Jésus (cf. 1 Pr 1,18-21) ? Le mot « rédemption » est peu utilisé et pourtant il est fondamental parce qu’il indique la libération la plus radicale que Dieu pouvait accomplir pour nous, pour toute l’humanité et pour toute la création. Il semble que l’homme n’aime plus penser être libéré et sauvé par l’intervention de Dieu ; en fait l’homme d’aujourd’hui se fait des illusions sur sa liberté en tant que puissance pour tout obtenir. Aussi s’en vante-t-il. Cependant en réalité, il n’en est pas ainsi.

Tant d’illusions sont vendues sous le prétexte de la liberté et de nos jours tant de nouveaux esclavages se créent au nom d’une fausse liberté ! Tant et tant de servitudes : « Je fais cela parce que je veux le faire, je prends de la drogue parce que cela me plaît, je suis libre, je fais autrement. Ce sont des esclaves ! Ils deviennent esclaves au nom de la liberté. Nous tous nous avons vu ce genre de personnes qui à la fin finissent terrassées. Nous avons besoin que Dieu nous libère de toutes les formes d’indifférence, d’égoïsme et d’autosuffisance.

Les paroles de l’apôtre Pierre expriment très bien le sens nouveau de la vie à laquelle nous sommes appelés. En se faisant l’un de nous, le Seigneur Jésus n’assume pas seulement notre condition humaine, mais il nous élève à la possibilité d’être enfants de Dieu. Jésus Christ, par sa mort et par sa résurrection, Agneau sans tache, a vaincu la mort et le péché pour nous libérer de leur domination. Il est l’Agneau qui a été sacrifié pour nous, afin que nous puissions recevoir une vie nouvelle faite de pardon, d’amour et de joie.

Qu’ils sont beaux ces mots : pardon, amour et joie. Tous ce qu’Il a assumé a aussi été racheté, libéré et sauvé. Certes, il est vrai que la vie nous met à l’épreuve et parfois nous souffrons de cela. Toutefois, dans ces moments-là nous sommes invités à porter notre regard sur Jésus crucifié qui souffre pour nous et avec nous, comme la preuve certaine que Dieu ne nous abandonne pas. En tous cas, n’oublions jamais que dans les angoisses et les persécutions, comme dans les douleurs quotidiennes nous sommes toujours libérés de la main miséricordieuse de Dieu qui nous élève à lui et nous conduit vers une vie nouvelle.

L’amour de Dieu est sans limites : nous pouvons découvrir des signes toujours nouveaux qui montrent son attention dans nos contradictions et surtout sa volonté nous rejoindre et de nous précéder. Toute notre vie, même marquée par la fragilité du péché, est mise sous le regard de Dieu qui nous aime. Dans l’Écriture Sainte tant de pages nous parlent de la présence, de la proximité et de la tendresse de Dieu pour chacun, spécialement pour les plus petits, les pauvres et les malheureux !

Dieu a une grande tendresse, un grand amour pour les plus petits, pour les faibles, pour les perdus de la société. Plus nous sommes dans le besoin, plus le regard de Dieu sur nous se remplit de miséricorde. Il fait preuve d’une compassion poignante à notre égard parce qu’il connaît nos faiblesses. Il connaît nos péchés et il nous pardonne ; il pardonne toujours ! Il est si bon, si bon, notre Père.

Donc, chers frères et sœurs, approchons nous de Lui, accueillons sa grâce ! Parce que, comme le dit le Psaume, « Car la miséricorde est auprès de l’Éternel, Et la rédemption est auprès de lui en abondance » (130,7).
-------------------------------------------------------------
Source : https://fr.zenit.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://papefrancois.jeun.fr
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Audience jubilaire : François met en garde contre de nouvelles formes d'esclavages :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Audience jubilaire : François met en garde contre de nouvelles formes d'esclavages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Tous les textes du Pape François sur www.papefrancois.fr :: Quand quelqu’un fait un petit pas vers Jésus, il découvre que celui-ci attendait déjà sa venue à bras ouverts. (Evangelii Gaudium) :: Tous les textes du Pape François-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: