www.papefrancois.fr

Gratuitement, plus de 3700 discours ou homélies, des centaines de photos et de vidéos. (Cliquer sur ACCUEIL pour utiliser le Moteur de Recherches de ce site ou sur CALENDRIER pour chercher une date précise, du 13 Mars 2013 à aujourd'hui).
 
AccueilAccueil  portailportail  RechercherRechercher  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  ImprimerImprimer  ConnexionConnexion  

« La Nativité de Jésus nous rappelle qu’il vient tous les jours
dans nos vies et que Jésus nous reviendra glorieusement
à la fin des temps »
(Pape François - 1er décembre 2019).

Bonnes et Joyeuses Fêtes de Noël ! (Philippe)

(contact : newspapefrancois@free.fr )


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez
 

 Les croyants ne doivent pas se réfugier « dans une vie tranquille »

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 3768
Date d'inscription : 17/03/2013

Les croyants ne doivent pas se réfugier « dans une vie tranquille » Empty
16052013
MessageLes croyants ne doivent pas se réfugier « dans une vie tranquille »

Les croyants ne doivent pas se réfugier « dans une vie tranquille » 1_0_692639

Jeudi 16 mai 2013

Les croyants ne doivent pas se réfugier « dans une vie tranquille »

Par son témoignage de vérité, le chrétien doit « gêner nos structures confortables », même au prix de finir « dans les problèmes », parce qu’animé par une « saine folie spirituelle » pour toutes « les périphéries existentielles ». A l’exemple de saint Paul, qui passait « d’une bataille rangée à une autre », les croyants ne doivent pas se réfugier « dans une vie tranquille » ou dans les compromis : aujourd’hui dans l’Eglise
Citation :
il y a trop de « chrétiens de salon, ceux qui sont éduqués », « tièdes », pour lesquels toujours « tout va bien », mais qui n’ont pas en eux l’ardeur apostolique.
C’est un appel fort à la mission – non seulement dans les terres lointaines mais aussi dans les villes – que le Pape François a lancé ce matin, jeudi 16 mai, lors de la Messe célébrée dans la chapelle de la Domus Sanctae Marthae.

Le point de départ de sa réflexion a été le passage des Actes des apôtres (22, 30; 23, 6-11) qui voit intervenir saint Paul, justement, au plus fort d’une de ses « batailles rangées ». Mais cette fois-ci, a dit le Pape, c’est une bataille « qu’il a un peu provoquée lui-même, avec sa ruse. Quand il s’est rendu compte de la division entre ceux qui l’accusaient », entre sadducéens et pharisiens, il a fait en sorte qu’ils aillent « l’un contre l’autre. Mais toute la vie de Paul allait de bataille rangée en bataille rangée, de persécution en persécution. Une vie avec beaucoup d’épreuves, parce que le Seigneur aussi avait dit que cela aurait été son destin » ; un destin « avec beaucoup de croix, mais lui va de l’avant ; il regarde le Seigneur et il va de l’avant ».

«Le zèle apostolique – a-t-il ensuite précisé – n’est pas un enthousiasme en vue d’avoir le pouvoir, en vue d’ avoir quelque chose. C’est quelque chose qui vient de l’intérieur et que le Seigneur lui-même veut de nous : chrétien avec le zèle apostolique. Et d’où vient ce zèle apostolique ? Il vient de la connaissance de Jésus Christ. Paul a trouvé Jésus Christ, il a rencontré Jésus Christ, mais pas avec une connaissance intellectuelle, scientifique – c’est important parce qu’elle nous aide – mais avec cette connaissance première, celle du cœur, de la rencontre personnelle. La connaissance de Jésus qui m’a sauvé et qui est mort pour moi : cela est précisément le point de la connaissance la plus profonde de Paul. Et cela le pousse à aller de l’avant, à annoncer Jésus ».

« Celui qui veille sur le zèle apostolique – a poursuivi le Pape – c’est l’Esprit Saint ; qui fait croître le zèle apostolique, c’est l’Esprit Saint : il nous donne ce feu intérieur pour aller de l’avant dans l’annonce de Jésus Christ. Nous devons lui demander la grâce du zèle apostolique ». Et cela vaut « non seulement pour les missionnaires, qui font très bien leur travail. Ces derniers jours j’en ai rencontré quelques-uns : “Ah mon père, cela fait soixante ans que je suis missionnaire en Amazonie”. Soixante ans et il continue, il continue dans l’Eglise à présent il y en a beaucoup et qui ont beaucoup de zèle : des hommes et des femmes qui vont de l’avant, qui ont cette ferveur. Mais dans l’Eglise il y a aussi les chrétiens tièdes, qui ne ressentent pas le besoin d’aller de l’avant, ils sont bons. Il y a aussi des chrétiens de salon. Ceux qui sont polis, tout va bien, mais qui ne savent pas donner de fils à l’Eglise pour annoncer avec de la ferveur apostolique ».

Citation :
Le Pape a ensuite invoqué l’Esprit Saint pour qu’il « nous donne cette ferveur apostolique à nous tous : qu’il nous donne aussi la grâce de bousculer les choses qui sont trop tranquilles dans l’Eglise ;
la grâce d’aller de l’avant vers les périphéries existentielles. L’Eglise a un grand besoin de cela ! Non seulement dans les terres lointaines, dans les Eglises jeunes, chez les peuples qui ne connaissent pas encore Jésus Christ, mais aussi ici en ville, en ville précisément, ils ont besoin de cette annonce de Jésus Christ. Demandons donc au Saint-Esprit cette grâce du zèle apostolique : des chrétiens avec le zèle apostolique . Et si nous gênons, béni soit le Seigneur. Allez, comme dit le Seigneur à Paul :“Courage!”».
Source
Revenir en haut Aller en bas
http://www.papefrancois.fr
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Les croyants ne doivent pas se réfugier « dans une vie tranquille » :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Les croyants ne doivent pas se réfugier « dans une vie tranquille »

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
www.papefrancois.fr  :: Vous êtes sur www.papefrancois.fr :: Derniers textes saisis :-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: