www.papefrancois.fr

Gratuitement, plus de 3700 discours ou homélies, des centaines de photos et de vidéos. (Cliquer sur ACCUEIL pour utiliser le Moteur de Recherches de ce site ou sur CALENDRIER pour chercher une date précise, du 13 Mars 2013 à aujourd'hui).
 
AccueilAccueil  portailportail  RechercherRechercher  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  ImprimerImprimer  ConnexionConnexion  

« La Nativité de Jésus nous rappelle qu’il vient tous les jours
dans nos vies et que Jésus nous reviendra glorieusement
à la fin des temps »
(Pape François - 1er décembre 2019).

Bonnes et Joyeuses Fêtes de Noël ! (Philippe)

(contact : newspapefrancois@free.fr )

Voir le deal
79 €

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez
 

 Sortir de nous-mêmes pour le Chrétien

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 3768
Date d'inscription : 17/03/2013

Sortir de nous-mêmes pour le Chrétien Empty
11052013
MessageSortir de nous-mêmes pour le Chrétien

Sortir de nous-mêmes pour le Chrétien Papah

Samedi 11 Mai 2013
Sortir de nous-mêmes pour le Chrétien

Citation :
Les plaies de Jésus sont encore présentes sur la terre. Pour les reconnaître il est nécessaire de sortir de nous-mêmes et d’aller à la rencontre de nos frères indigents, des malades, des personnes ignorantes, pauvres, exploitées.
C’est l’«exode» que le Pape François a indiqué aux chrétiens dans l’homélie de la Messe célébrée samedi matin, 11 mai, dans la chapelle de la Domus Sanctae Marthae.

Il s’agit – a dit le Pape – de «sortir de nous-mêmes», ce qui est rendu possible par la prière «vers le Père au nom de Jésus». La prière qui «nous ennuie», est, revanche, «toujours en nous mêmes, comme une pensée qui va et qui vient. Mais
Citation :
la véritable prière est sortir de nous-mêmes et aller vers le Père au nom de Jésus, c’est un exode de nous-mêmes» qui s’accomplit «précisément avec l’intercession de Jésus, qui devant le Père lui fait voir ses plaies».
Mais comment reconnaître ces plaies de Jésus? Comment est-il possible d’avoir confiance dans ces plaies si on ne les connaît pas? Et quelle est «l’école où l’on apprend à connaître les plaies de Jésus, ces plaies sacerdotales, d’intercession?». La réponse du Pape a été explicite:
Citation :
«Si nous ne réussissons pas à effectuer cette sortie de nous-mêmes vers ces plaies, nous n’apprendrons jamais la liberté qui nous conduit vers l’autre sortie de nous-mêmes, vers les plaies de Jésus».

D’où l’image des deux «sorties de nous-mêmes» indiquées par le Saint-Père: la première est «vers les plaies de Jésus, l’autre vers les plaies de nos frères et sœurs. Et telle est la route que Jésus veut dans notre prière». Des paroles qui trouvent confirmation dans l’Evagile de Jean (16, 23-28) de la liturgie du jour. Un passage dans lequel Jésus est d’une clarté désarmante: «En vérité, en vérité je vous le dis: si vous demandez quelque chose au Père en mon nom, Il vous la donnera». Dans ces mots – a dit le Pape — il y a une nouveauté dans la prière: «En mon nom». Donc, le Père «nous donnera tout, mais toujours au nom de Jésus».

Que signifie demander au nom de Jésus? C’est une nouveauté que Jésus révèle précisément «au moment où il quitte la terre et retourne au Père». En la solennité de l’Ascension célébrée jeudi dernier un passage de la Lettre aux Hébreux a été lue, où il est dit entre autres: «Parce que nous avons la liberté d’aller au Père». Il s’agit d’une nouvelle liberté. Les portes sont ouvertes: Jésus, en allant au Père, a laissé la porte ouverte».Non parce «qu’il a oublié de la fermer», mais parce que «il est lui-même la porte».C’est lui «notre intercesseur, et c’est pourquoi il dit: “En mon nom”». Dans notre prière, caractérisée par «ce courage que nous donne Jésus lui-même», demandons alors au Père au nom de Jésus: «Regarde ton Fils et fais cela pour moi!».

En conclusion le Saint-Père a rappelé un autre passage de l’Evangile de Jean:
Citation :
«Jusqu’à présent vous n’avez rien demandé en mon nom: demandez et vous obtiendrez, pour que votre joie soit pleine».
La référence est faite à la «joie de Jésus», à la «joie qui vient». Telle est «la nouvelle manière de prier: avec la confiance», avec ce «courage qui nous fait savoir que Jésus est devant le Père» et lui montre ses plaies; mais aussi avec l’humilité nécessaire pour reconnaître et trouver les plaies de Jésus chez nos frères dans le besoin. Et telle est notre prière dans la charité.

Source
Revenir en haut Aller en bas
http://www.papefrancois.fr
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Sortir de nous-mêmes pour le Chrétien :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Sortir de nous-mêmes pour le Chrétien

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
www.papefrancois.fr  :: Vous êtes sur www.papefrancois.fr :: Derniers textes saisis :-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: