www.papefrancois.fr

Gratuitement, plus de 3700 discours ou homélies, des centaines de photos et de vidéos. (Cliquer sur ACCUEIL pour utiliser le Moteur de Recherches de ce site ou sur CALENDRIER pour chercher une date précise, du 13 Mars 2013 à aujourd'hui).
 
AccueilAccueil  portailportail  RechercherRechercher  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  ImprimerImprimer  ConnexionConnexion  

« La Nativité de Jésus nous rappelle qu’il vient tous les jours
dans nos vies et que Jésus nous reviendra glorieusement
à la fin des temps »
(Pape François - 1er décembre 2019).

Bonnes et Joyeuses Fêtes de Noël ! (Philippe)

(contact : newspapefrancois@free.fr )

-33%
Le deal à ne pas rater :
-20€ sur les manettes PS4 DualShock 4
39.99 € 59.99 €
Voir le deal

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez
 

 Angélus : une prière est vraiment chrétienne si elle a une dimension universelle

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 3768
Date d'inscription : 17/03/2013

Angélus : une prière est vraiment chrétienne si elle a une dimension universelle  Empty
07072019
MessageAngélus : une prière est vraiment chrétienne si elle a une dimension universelle

Angélus : une prière est vraiment chrétienne si elle a une dimension universelle  0000000



« Notre prière ne doit pas être limitée seulement à nos besoins, à nos nécessités : une prière est vraiment chrétienne si elle a aussi une dimension universelle », a souligné le pape François à l’angélus qu’il a présidé ce dimanche 7 juillet 2019, place Saint-Pierre.

Paroles du pape à l’angélus :

Chers frères et sœurs, bonjour !

Le passage de l’Evangile d’aujourd’hui (cf. Lc 10,1-12.17-20) présente Jésus qui envoie en mission soixante-douze disciples, en plus des douze apôtres. Le chiffre 72 indique probablement toutes les nations. En effet, dans le Livre de la Genèse, l’on mentionne 72 nations différentes (cf. 10,1- 32). Ainsi cet envoi préfigure la mission de l’Eglise d’annoncer l’Evangile à tous les peuples. A ces disciples, Jésus dit : « La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson. » (v. 2). Cette demande de Jésus est toujours valide. Nous devons toujours prier le “maître de la moisson”, c’est-à-dire Dieu le Père, pour qu’il envoie des ouvriers travailler à son domaine qui est le monde. Et chacun de nous doit le faire avec un cœur ouvert, avec une attitude missionnaire ; notre prière ne doit pas être limitée seulement à nos besoins, à nos nécessités : une prière est vraiment chrétienne si elle a aussi une dimension universelle.

En envoyant les 72 disciples, Jésus leur donne des instructions précises, qui expriment les caractéristiques de la mission. La première – nous l’avons déjà vu –: priez ; la deuxième : allez ; et puis : ne portez ni bourse, ni sac …; dites : “Paix à cette maison”… Restez dans cette maison… Ne passez pas de maison en maison ; Guérissez les malades qui s’y trouvent et dites-leur : “Le règne de Dieu s’est approché de vous”; et, si vous n’êtes pas accueillis, allez sur les places et prenez congé (cf. vv. 2-10). Ces impératifs montrent que la mission se fonde sur la prière ; qu’elle est itinérante – elle n’est pas immobile, elle est itinérante ; qu’elle demande détachement et pauvreté ; qu’elle apporte la paix et la guérison, signes de la proximité du Royaume de Dieu ; qu’elle n’est pas prosélytisme mais annonce et témoignage ; et qu’elle demande aussi la franchise et la liberté évangélique de s’en aller en soulignant la responsabilité d’avoir rejeté le message du salut, mais sans condamnations ni malédictions.

Si elle est vécue en ces termes, la mission de l’Eglise sera caractérisée par la joie. Et comment se termine ce passage ? « Les 72 disciples revinrent tout joyeux » (v. 17), note l’évangéliste. Il ne s’agit pas d’une joie éphémère, qui jaillit du succès de la mission ; au contraire, c’est une joie enracinée dans la promesse que – dit Jésus – « vos noms se trouvent inscrits dans les cieux » (v. 20). Par cette expression, il entend la joie intérieure et indestructible qui naît de la conscience d’avoir été appelés par Dieu à suivre son Fils. C’est-à-dire la joie d’être ses disciples. Aujourd’hui, par exemple, chacun de nous, ici sur la Place, peut penser au nom qu’il a reçu au jour de son baptême : ce nom est “inscrit dans les cieux”, dans le cœur de Dieu Père. Et c’est la joie de ce don qui fait de tout disciple un missionnaire, quelqu’un qui marche en compagnie du Seigneur Jésus, qui apprend de Lui à se dépenser sans réserve pour les autres, libéré de lui-même et de ses biens.

Invoquons la protection maternelle de la Très Sainte Marie, pour qu’elle soutienne en tout lieu la mission des disciples du Christ ; la mission d’annoncer à tous que Dieu nous aime, veut nous aimer et nous appelle à faire partie de son Royaume.


Paroles du pape après l’angélus :

Chers frères et sœurs,

Même si quelques jours se sont passés depuis, j’invite à prier pour les pauvres personnes sans défense tuées ou blessées dans l’attaque aérienne qui a touché un centre de détention de migrants en Libye. La communauté internationale ne peut tolérer de faits si graves. Je prie pour les victimes : que le Dieu de la paix accueille les défunts auprès de lui et qu’il soutienne les blessés. Je souhaite que soient organisés de façon étendue et concertée des couloirs humanitaires pour les migrants les plus nécessiteux. Je rappelle aussi toutes les victimes des massacres perpétrés récemment en Afghanistan, au Mali, au Burkina Faso et au Niger. Prions ensemble [Moment de silence].

J’adresse un salut cordial à vous tous, romains et pèlerins ! Je salue les étudiants de la “Scuola Sant’Ignazio” de Cleveland (Etats-Unis), les jeunes de Basiasco et Mairago, et les prêtres qui participent au cours pour formateurs, promu par l’Institut “Sacerdos” de Rome. Je salue la communauté érythréenne à Rome : chers frères et sœurs, je prie pour votre peuple ! Et je salue les nombreux Polonais qui sont ici devant !

Je souhaite à tous un bon dimanche. S’il vous plaît, n’oubliez pas de prier pour moi. Bon appétit et au-revoir.
-------------------------------------------------------
Source : https://fr.zenit.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.papefrancois.fr
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Angélus : une prière est vraiment chrétienne si elle a une dimension universelle :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Angélus : une prière est vraiment chrétienne si elle a une dimension universelle

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
www.papefrancois.fr  :: Vous êtes sur www.papefrancois.fr :: Derniers textes saisis :-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: