www.papefrancois.fr

Gratuitement, plus de 3500 discours ou homélies, des centaines de photos et de vidéos. (Cliquer sur ACCUEIL pour utiliser le GOOGLE de ce site ou sur CALENDRIER pour chercher une date précise, du 13 Mars 2013 à aujourd'hui).
 
AccueilAccueil  portailportail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ImprimerImprimer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez
 

 LA PATIENCE DE DIEU

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 3653
Date d'inscription : 17/03/2013

LA PATIENCE DE DIEU Empty
08042013
MessageLA PATIENCE DE DIEU

LA PATIENCE DE DIEU

Cité du Vatican, 8 avril 2013 (VIS). Hier, dimanche de la divine miséricorde, en la basilique St-Jean-de-Latran, à 17h30, le Pape François a célébré la messe à l'occasion de sa prise de possession de sa chaire d'Evêque de Rome. Plusieurs personnes représentant la communauté ecclésiale romaine lui ont ensuite prêté obéissance: six cardinaux, deux pour chacun des trois ordres, épiscopal, presbytéral et diaconal, en représentation de tout le Collège cardinalice, le Cardinal vicaire Agostino Vallini, le Vice-régent ainsi qu'un Evêque auxiliaire, un curé, un vicaire paroissial, un diacre, un religieux, une religieuse, une famille et deux jeunes (garçon et fille).

Le Pape a consacré son homélie à la patience de Dieu, évoquant l'Evangile du jour dans lequel l'apôtre Thomas fait l'expérience de la miséricorde de Dieu "qui a un visage concret, celui de Jésus...ressuscité. Thomas n'a pas confiance en ce que lui disent les apôtres... Il veut voir... Et quelle est la réaction de Jésus? La patience: Jésus n'abandonne pas Thomas l'entêté dans son incrédulité. Il lui donne le temps d'une semaine, il ne ferme pas la porte, il attend. Et Thomas reconnaît sa propre pauvreté, son peu de foi. Mon Seigneur et mon Dieu: par cette invocation simple mais pleine de foi, il répond à la patience de Jésus. Il se laisse envelopper par la miséricorde divine, il la voit en face dans les plaies des mains et des pieds...et il retrouve la confiance: il est un homme nouveau, non plus incrédule, mais croyant". De même, Pierre a renié Jésus trois fois, "juste au moment où il devait lui être plus proche; et quand il touche le fond, il rencontre le regard de Jésus qui, avec patience, sans paroles, lui dit: Pierre n'aies pas peur de ta faiblesse, aie confiance en moi. Et Pierre comprend, sent le regard d'amour de Jésus et pleure. Qu'il est beau ce regard de Jésus, quelle tendresse! Frères et sœurs, ne perdons jamais confiance en la miséricorde patiente de Dieu!". L'histoire se répète avec les deux disciples d'Emmaüs qui, "le visage triste, cheminent vainement sans espérance. Mais Jésus ne les abandonne pas. Ils parcourent le chemin avec eux et pas seulement! Avec patience, il explique les Ecritures qui le concernaient et reste avec eux pour partager le repas. C'est le style de Dieu: il n'est pas impatient comme nous, nous qui voulons souvent tout et tout de suite, même avec les personnes. Dieu est patient avec nous car il nous aime, et qui aime comprend, espère...ne coupe pas les ponts, sait pardonner. Souvenons-nous de cela dans notre vie de chrétiens: Dieu nous attend toujours, même quand nous nous sommes éloignés! Lui n'est jamais loin, et si nous revenons à Lui, il est prêt à nous embrasser".

Le Pape a ensuite ajouté que la relecture de la parabole du Père miséricordieux l'impressionnait. "Elle m'impressionne car elle me donne toujours une grande espérance. Pensez au plus jeune fils qui était dans la maison de son père; il était aimé. Et pourtant, il veut sa part d'héritage, s'en va et dépense tout, arrive au niveau le plus bas...et quand il a touché le fond, il a la nostalgie de la chaleur de la maison paternelle et revient. Et le Père? Avait-il oublié son fils? Non, jamais... Avec patience et amour, avec espérance et miséricorde, il n'avait pas cessé un instant de penser à lui, et à peine l'aperçoit-il au loin, il court à sa rencontre et l'embrasse avec tendresse, la tendresse de Dieu, sans un mot de reproche: il est revenu! Voilà quelle est la joie du Père. Dans le fait d'embrasser son fils, il y a toute cette joie: il est revenu! Dieu nous attend toujours, il ne se fatigue pas.. Jésus nous montre cette patience miséricordieuse de Dieu pour que nous retrouvions confiance, espérance, toujours! Le grand théologien...Romano Guardini disait que Dieu répond à notre faiblesse avec sa patience et c'est le motif de notre confiance, de notre espérance". Aujourd'hui, "la patience de Dieu doit trouver en nous le courage de revenir à Lui, quelle que soit l'erreur, quel que soit le péché dans notre vie. Jésus invite Thomas à mettre la main dans ses plaies... C'est précisément dans les plaies de Jésus que nous sommes assurés, là que se manifeste l'amour immense de son cœur... Saint Bernard se demandait: mais sur quoi puis-je compter? Sur mes mérites? Et il répond: mon mérite est la miséricorde de Dieu. Cela est important: le courage de m'en remettre à la miséricorde de Jésus, de compter sur sa patience, de me réfugier toujours dans les plaies de son amour".

"Peut-être, l'un de nous pense-t-il: mon péché est si grand, mon éloignement de Dieu est comme le plus jeunes fils de la parabole, mon incrédulité est comme celle de Thomas; je n'ai pas le courage de revenir, de penser que Dieu puisse m'accueillir et qu'il m'attende. Mais Dieu t'attend; il te demande simplement le courage d'aller à Lui. Combien de fois dans mon ministère pastoral, on m'a répété: Père, j'ai beaucoup de péchés. L'invitation que j'ai toujours faite est: Ne crains pas, va le voir, il t'attend, il s'occupera de tout... Pour Dieu, nous ne sommes pas des numéros, nous sommes importants, et même nous sommes ce qu'il a de plus important, même si nous sommes pécheurs, nous sommes ce qui lui tient le plus à cœur. Adam -a expliqué le Pape- après son péché, ressent de la honte; il se sent nu, il sent le poids de ce qu'il a fait. Cependant Dieu n'abandonne pas: si l'exil de Dieu commence à cet instant, avec le péché, il y a déjà la promesse d'un retour, la possibilité de revenir à Lui...C'est justement en ressentant mon péché, en regardant mon péché, que je peux voir et rencontrer la miséricorde de Dieu, son amour et aller vers Lui pour recevoir son pardon... Laissons-nous envelopper de la miséricorde de Dieu; ayons foi en sa patience qui nous donne toujours du temps; ayons le courage de revenir à sa maison, de demeurer dans les plaies de son amour en se laissant aimer par Lui, de rencontrer sa miséricorde dans les sacrements. Nous sentirons sa tendresse, si belle, nous sentirons son affection et nous serons, nous aussi, davantage capables de miséricorde, de patience, de pardon et d'amour".

Après la messe, et depuis la loggia centrale de la basilique St-Jean-de-Latran, le Pape François a salué les milliers de personnes présentes, plus nombreuses encore que celles qui étaient présentes à la cérémonie. "Chers frères et sœurs, bonne nuit! -a-t-il dit-. Je vous remercie beaucoup de votre compagnie à la messe d'aujourd'hui. Merci beaucoup! Je vous demande de prier pour moi: j'en ai besoin. Ne m'oubliez pas, s'il vous plaît. Merci à vous tous. Et allons en avant tous ensemble, le peuple et l'évêque; tous ensemble; toujours en avant avec la joie de la résurrection de Jésus. Il est toujours à nos côtés. Que le Seigneur vous bénisse". Après avoir béni les fidèles, le Pape s'est retiré en disant:"merci beaucoup. Et à très bientôt".

Source : http://visnews-fr.blogspot.fr/2013/04/la-patience-de-dieu.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.papefrancois.fr
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

LA PATIENCE DE DIEU :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

LA PATIENCE DE DIEU

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
www.papefrancois.fr  :: Vous êtes sur www.papefrancois.fr :: Derniers textes saisis :-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: