Gratuitement, tous les textes du Pape François sur www.papefrancois.fr

Plus de 3000 discours ou homélies, des centaines de photos et de vidéos. (Cliquer sur ACCUEIL pour utiliser le GOOGLE de ce site ou sur CALENDRIER pour chercher une date précise, du 13 Mars 2013 à aujourd'hui).
 
AccueilAccueil  portailportail  RechercherRechercher  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  ImprimerImprimer  ConnexionConnexion  





Vous désirez être bénévole, à Lourdes, quelques jours par an :

- A l'accueil des pèlerins,
- Aux piscines,
- A la gare,
- A la grotte,
- A l'aéroport,
- Aux cérémonies,
- A l'encadrement de "Stagiaires"...


Alors, découvrez l'HNDL, l'Hospitalité Notre-Dame de Lourdes !

Le site :


Pour tout renseignement, n'hésitez-pas à me contacter à :
newspapefrancois@free.fr

(Étant piscinier à Lourdes du 20 au 28/10/18, je mettrai à jour ce site dés mon retour)


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Homélie à Ste-Marthe: le diable utilise les hypocrites pour persécuter l'Église

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 3190
Date d'inscription : 17/03/2013

20092018
MessageHomélie à Ste-Marthe: le diable utilise les hypocrites pour persécuter l'Église



Lors de la messe matinale de ce 20 septembre 2018, à la maison Sainte-Marthe, le Pape a exhorté la miséricorde comme Jésus et à ne pas condamner les autres, en mettant le Christ «au centre» de notre vie.

Demandons à Jésus de protéger toujours notre Église «avec sa miséricorde et son pardon». L’Église est sainte en tant que mère, mais elle est «pleine de fils pécheurs comme nous», a expliqué le Saint-Père, revenant sur la Première lettre de saint Paul aux Corinthiens et sur l’extrait de l’Évangile de Luc centré sur ces paroles de Jésus : «Ses nombreux péchés sont pardonnés, parce qu’elle a beaucoup aimé.»

Jésus regarde chaque petit geste d’amour

Le Pape a évoqué «trois groupes de personnes» dans les lectures d’aujourd’hui : Jésus et ses disciples ; Paul et la femme, qui risquait d’être lapidée ; et les docteurs de la Loi. François a mis en évidence l’attitude de la femme, qui, sans cacher le fait d’être pécheresse, manifestait «beaucoup d’amour» envers Jésus. Paul est dans la même situation lorsqu’il affirme : «À vous en effet j’ai transmis avant tout ce que j’ai aussi reçu de Dieu, c’est-à-dire le fait que le Christ est mort pour nos péchés.» Les deux cherchaient Dieu «avec amour, mais l’amour à moitié». Paul «pensait que l’amour était une loi et il avait le cœur fermé à la révélation de Jésus-Christ : il persécutait les chrétiens, mais pour le zèle de la loi, pour cet amour qui n’était pas mature». Et la femme cherchait l’amour, mais «le petit amour».

Les pharisiens se scandalisent de ces attitudes, mais Jésus leur répond, en parlant de la femme : «À celle-ci, il sera beaucoup pardonné, parce qu’elle a beaucoup aimé.» Elle fait partie de celles et ceux «qui seront devant nous dans le Royaume des Cieux». «Jésus regarde le petit geste d’amour, le petit geste de bonne volonté, il le prend et il le porte en avant. Ceci est la miséricorde de Jésus : il pardonne toujours, il reçoit toujours.»

Le «scandale» des hypocrites

Pour ce qui concerne les «docteurs de la Loi», François a fait noter qu’ils «ont une attitude que seuls les hypocrites utilisent souvent : ils se scandalisent», et ils disent : «“Mais regarde, quel scandale ! On ne peut pas vivre comme ça ! Ils ont perdu les valeurs… Maintenant ils ont tous le droit d’entrer dans l’église, mêmes les divorcés, tout le monde… Mais où sommes-nous ?” Le scandale des hypocrites. Ceci est le dialogue entre le grand amour qui pardonne tout, et l’amour “à moitié” de Paul et de cette dame, et aussi le nôtre, qui est un amour incomplet puisque aucun de nous n’a été canonisé. Disons la vérité. C’est l’hypocrisie. L’hypocrisie des “justes”, des “purs”, de ceux qui se croient sauvés pour leurs propres mérites extérieurs», a expliqué le Pape François.

Dans l’histoire, l’Église est persécutée par les hypocrites

Jésus voit que ces personnes portent beau extérieurement, mais sont comme des «sépulcres blanchis». À l’intérieur, elles ont de la «putréfaction», de la «pourriture». «Et l’Église, quand elle chemine dans l’histoire, est persécutée par les hypocrites, les hypocrites du dedans et du dehors. Le diable n’a rien à faire avec les pécheurs repentis, parce qu’ils regardent Dieu et ils disent : “Seigneur, je suis pécheur, aide-moi.” Et le diable est impuissant, mais il est fort avec les hypocrites. Il est fort, et il les utilise pour détruire, détruire les gens, détruire la société, détruire l’Église. Le cheval de bataille du diable est l’hypocrisie, parce que lui il est un menteur : il se fait voir comme un prince puissant, très beau, mais par derrière il est un assassin.»

Le Pape a donc exhorté à ne pas oublier que Jésus pardonne, reçoit, use de la miséricorde, une parole «si souvent oublié quand nous médisons sur les autres». Il a donc renouvelé son invitation à «être miséricordieux, comme Jésus, à ne pas condamner les autres. Jésus au centre». Le Christ, en effet, pardonne aussi bien Paul, «pécheur, persécuteur, mais avec un amour à moitié», que cette femme, «pécheresse, elle aussi avec un amour incomplet». Ce n’est que comme ceci qu’ils peuvent rencontrer «le véritable amour», qui est Jésus, alors que les hypocrites «sont incapables de rencontrer l’amour parce qu’ils ont le cœur fermé».
-----------------------------------------------------------
Source : www.vaticannews.va/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.papefrancois.fr
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Homélie à Ste-Marthe: le diable utilise les hypocrites pour persécuter l'Église :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Homélie à Ste-Marthe: le diable utilise les hypocrites pour persécuter l'Église

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Gratuitement, tous les textes du Pape François sur www.papefrancois.fr :: Vous êtes sur www.papefrancois.fr :: Derniers textes saisis :-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: