Gratuitement, tous les textes du Pape François sur www.papefrancois.fr

Plus de 3000 discours ou homélies, des centaines de photos et de vidéos. (Cliquer sur ACCUEIL pour utiliser le GOOGLE de ce site ou sur CALENDRIER pour chercher une date précise, du 13 Mars 2013 à aujourd'hui).
 
AccueilAccueil  portailportail  RechercherRechercher  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  ImprimerImprimer  ConnexionConnexion  
Comme moi, cet été (ou une autre période) mettez-vous au service des malades, à Lourdes !
Découvrez l'HNDL, l'Hospitalité Notre-Dame de Lourdes !
Venez à la rencontre d'hospitaliers des 5 continents !

Visitez le site :

http://hospitalite-nd-lourdes.com/nous-soutenir/devenir-hospitalier.html
et inscrivez-vous !
Pour tout renseignement, n'hésitez-pas à me contacter à :
newspapefrancois@free.fr

Merci d'avance, philippe


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Jeudi Saint 2018, Messe avec des détenus : «Qui commande doit servir»

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 2956
Date d'inscription : 17/03/2013

30032018
MessageJeudi Saint 2018, Messe avec des détenus : «Qui commande doit servir»



« Qui commande doit servir. Votre chef doit être votre serviteur » : le pape François a commenté en ces termes l’Evangile de la messe « in Cena Domini » de ce Jeudi Saint, 29 mars 2018, en la maison d’arrêt de Rome « Regina Caeli ».

Traduction de l’homélie, des paroles du geste de paix et des paroles finales :

Jésus termine son discours en disant: « C’est un exemple que je vous ai donné afin que vous fassiez, vous aussi,
comme j’ai fait pour vous. » (Jn 13, 15). Lavez les pieds. Les pieds, à cette époque, étaient lavés par des esclaves: c’était une tâche d’esclave. Les gens parcouraient les routes, il n’y avait pas d’asphalte, il n’y adait pas de pavés; à ce moment-là, il y avait de la poussière dans la route et les gens se salissaient les pieds. Et à l’entrée de la maison il y avait des esclaves qui lavaient les pieds. C’était un travail d’esclave. Mais c’était un service: un service fait par des esclaves.

Et Jésus veut faire ce service, pour nous donner un exemple de la façon dont nous devons nous servir les uns les autres. Une fois, alors qu’ils étaient en route, deux des disciples qui voulaient faire carrière avaient demandé à Jésus d’occuper des places importantes, l’un à sa droite et l’autre à gauche (Mc 10, 35-45). Et Jésus les a regardés avec amour – Jésus regardait toujours avec amour – et il a dit: « Vous ne savez pas ce que vous demandez » (v. 38). Les chefs des nations commandent, dit Jésus, ils se font servir, et ils vont bien (cf. v. 42). Pensons à l’époque des rois, des empereurs si cruels, qui se faisaient servir par des esclaves … Mais parmi vous, dit Jésus, il ne doit pas être ainsi: qui commande doit servir. Votre chef doit être votre serviteur (cf. v. 43). Jésus renverse l’habitude historique et culturelle de cette époque – même celle d’aujourd’hui – : celui qui commande, pour être un bon chef, où qu’il soit, doit servir.

Je pense tant de fois – pas à notre époque parce que chacun est encore vivant et a la possibilité de changer de vie et nous ne pouvons pas juger, mais pensons à l’histoire – si tant de rois, d’empereurs, de chefs d’Etat avaient compris cet enseignement de Jésus et si au lieu de commander, d’être cruel, de tuer des gens ils avaient fait cela, combien de guerres n’auraient pas été menées!

Le service: vraiment il y a des gens qui ne facilitent pas cette attitude, des gens orgueilleux, des gens odieux, des gens qui nous souhaitent peut-être du mal; mais nous sommes appelés à les servir davantage.

Et il y a aussi des gens qui souffrent, qui sont écartés par la société, au moins pour un moment, et Jésus va là pour leur dire: Tu es important pour moi. Jésus vient nous servir, et le signe que Jésus nous sert ici aujourd’hui, à la prison de Regina Coeli, c’est qu’il a voulu choisir 12 d’entre vous, comme les 12 apôtres, pour le lavement des pieds. Jésus prend des risques pour chacun de nous. Sachez ceci: Jésus s’appelle Jésus, il ne s’appelle pas Ponce Pilate. Jésus ne sait pas se laver les mains: il ne sait que prendre des risques!

Regardez cette image si belle: Jésus penché au milieu des épines, en risquant de se blesser pour prendre la brebis perdue. Aujourd’hui, moi, qui suis un pécheur comme vous, mais qui représente Jésus, je suis un ambassadeur de Jésus. Aujourd’hui, quand je m’incline devant chacun d’entre vous, pensez: « Jésus a pris des risques en cet homme, un pécheur, pour venir me dire qu’il m’aime « .

Voilà ce qu’est le service, voilà Jésus: il ne nous abandonne jamais; il ne se lasse jamais de nous pardonner. Il nous aime tellement. Regardez comment Jésus prend des risques! Et ainsi, avec ces sentiments, continuons cette cérémonie qui est symbolique. Avant de nous donner son corps et son sang, Jésus prend des risques pour chacun d’entre nous, et il prend des risques dans le service parce qu’il nous aime tant.
---------------------------------------------------------------------------------
Source : https://fr.zenit.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://papefrancois.jeun.fr/f1-tous-les-textes-du-pape-francois
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Jeudi Saint 2018, Messe avec des détenus : «Qui commande doit servir» :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Jeudi Saint 2018, Messe avec des détenus : «Qui commande doit servir»

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Gratuitement, tous les textes du Pape François sur www.papefrancois.fr :: Vous êtes sur www.papefrancois.fr :: Derniers textes saisis :-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: