Tous les textes du Pape François sur www.papefrancois.fr

Plus de 2500 discours ou homélies, des centaines de photos et des dizaines de vidéos. (Cliquer sur ACCUEIL pour utiliser le GOOGLE de ce site).
 
AccueilAccueil  portailportail  RechercherRechercher  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  ImprimerImprimer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Homélie à Ste Marthe : la familiarité avec Dieu nous rend libres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 2655
Date d'inscription : 17/03/2013

26092017
MessageHomélie à Ste Marthe : la familiarité avec Dieu nous rend libres



« Ceux qui écoutent la Parole et la mettent en pratique » : c’est cela, le concept de famille pour Jésus, une famille «plus ample que celle dans laquelle on vient au monde». Le Pape l'a expliqué lors de la messe de ce mardi 26 septembre 2017 dans la chapelle de la Maison Sainte-Marthe.

C’est la première observation du Pape tirée de l’Évangile de Luc aujourd’hui, dans lequel le Seigneur  utilise lui-même les termes de «mère», «frères» et «famille» en parlant de ceux qui l’entourent et l’écoutent dans la prédication. Et ceci, a observé le Pape, «fait penser au concept de familiarité avec Dieu et avec Jésus» qui est quelque chose de plus par rapport au fait d’être «disciples» ou «amis». C’est n’est pas une attitude «formelle, éduquée ou diplomatique», a fait remarquer le Pape. Et donc, «que signifie cette parole que les pères spirituels dans l’Église ont beaucoup utilisé et nous ont enseigné» ?

Cela signifie avant tout, a expliqué François, «entrer dans la maison de Jésus : entrer dans cette atmosphère, vivre cette atmosphère, qui est dans la maison de Jésus. Vivre là, contempler, être libres, là. Parce que les enfants sont les libres, ceux qui habitent la maison du Seigneur sont les libres, ceux qui ont une familiarité avec Lui sont les libres. Les autres, en utilisant une parole de la Bible, sont les enfants de l’esclavage, disons-le comme ça, ce sont des chrétiens mais ils n’osent pas se rapprocher, ils n’osent pas avoir cette familiarité avec le Seigneur, il y a toujours une distance qui les sépare du Seigneur.»

Mais la familiarité avec Jésus, comme nous l’enseignent les grands saints, a ajouté le Pape, signifie aussi «être avec Lui, le regarder, écouter sa Parole, chercher à la mettre en pratique, parler avec Lui». Et la Parole est prière, a souligné François : «Cette prière qui se fait aussi dans la rue : "Mais Seigneur, qu’est-ce que tu en penses ?" Ceci est la familiarité, non ? Les saints en avaient toujours. Sainte Thérèse, c’est beau, parce qu’elle disait qu’elle trouvait le Seigneur partout, elle était familière avec le Seigneur partout, même au milieu des casseroles dans la cuisine, elle était comme ça.»

Enfin, la familiarité, c’est «rester» en présence de Jésus comme lui-même nous le conseille dans la dernière Cène, ou comme nous le rappelle le début de l’Évangile, a remarqué François, quand Jean indique : «Ceci est l’agneau de Dieu qui enlève les péchés du monde. Et André et Jean suivirent Jésus», et, comme il est écrit, «ils restèrent avec Lui toute la journée».

Le Pape a donc invité les chrétiens à toujours cultiver cette familiarité, en donnant cet exemple contemporain : «Ce chrétien, avec ses problèmes, qui va dans le bus, dans le métro, et parle intérieurement avec le Seigneur, ou qui sait au moins que le Seigneur le regarde, lui est proche : ceci est la familiarité, c’est la proximité, c’est le fait de se sentir dans la famille de Jésus. Demandons cette grâce pour nous tous, pour comprendre ce que signifie la familiarité avec le Seigneur. Que le Seigneur nous donne cette grâce.»
---------------------------------------------------------------
Source : http://fr.radiovaticana.va/
Revenir en haut Aller en bas
http://papefrancois.jeun.fr/f1-tous-les-textes-du-pape-francois
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Homélie à Ste Marthe : la familiarité avec Dieu nous rend libres :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Homélie à Ste Marthe : la familiarité avec Dieu nous rend libres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Tous les textes du Pape François sur www.papefrancois.fr :: Quand quelqu’un fait un petit pas vers Jésus, il découvre que celui-ci attendait déjà sa venue à bras ouverts. (Evangelii Gaudium) :: Tous les textes du Pape François-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: