Tous les textes du Pape François sur www.papefrancois.fr

Plus de 2500 discours ou homélies, des centaines de photos et des dizaines de vidéos ! (Cliquez sur ACCUEIL pour utiliser le GOOGLE de ce site).
 
AccueilAccueil  portailportail  RechercherRechercher  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  ImprimerImprimer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Homélie à Ste Marthe : "Se mettre en chemin pour rencontrer Dieu"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 2550
Date d'inscription : 17/03/2013

28112016
MessageHomélie à Ste Marthe : "Se mettre en chemin pour rencontrer Dieu"




Pour rencontrer Jésus, nous devons nous mettre en chemin. C’est l’invitation du Pape François en ce temps de l’Avent, qui marque le début de la nouvelle Année liturgique. Tout comme il l’avait fait ce dimanche lors de l’angélus, le Saint-Père, lors de la messe célébrée ce lundi 28 novembre 2016 en la chapelle de la maison Sainte Marthe au Vatican, s’est attardé dans son homélie sur la rencontre avec Jésus. Cette rencontre, a-t-il souligné, est «la grâce que nous désirons en ce temps de l’Avent», et nous devons nous y préparer à travers la prière, la charité et les louanges.

La foi chrétienne n'est pas une théorie ou une philosophie, observe le Pape, elle est la rencontre avec Jésus. En ce temps de l’Avent, a-t-il poursuivi, la liturgie nous propose de nombreuses rencontre avec Jésus : avec sa mère Marie, avec saint Jean-Baptiste, et avec les bergers et les rois mages. Tout cela, indique le Saint-Père, nous rappelle que l'Avent est «un temps pour cheminer et pour aller à la rencontre de Jésus, ce n’est pas un temps pour rester immobile».

Prière, charité et louanges, pour rencontrer le Seigneur

Le Pape invite les fidèles à s’interroger sur la façon d’aller à la rencontre de Jésus. «Quelle est l'attitude que je dois avoir pour rencontrer le Seigneur ? Comment préparer mon cœur à cette rencontre ? ». La liturgie de ce lundi matin, note le Saint-Père  fait référence à trois attitudes : être vigilant dans la prière, très actif dans la charité et exultant dans les louanges. Autrement dit, précise le Pape François, il s’agit de «prier avec vigilance, de faire preuve d'amour fraternel : non seulement donner l'aumône, mais également tolérer les personnes qui me dérangent, les enfants qui à la maison font trop de bruit, ou le mari ou la femme quand il y a des difficultés, ou même la belle-mère».

«Toujours la charité, mais active. Et puis, poursuit le Saint-Père, il faut la joie de louer le Seigneur , "exultant de joie". C’est ainsi que nous devons vivre ce cheminement, cette volonté de rencontrer le Seigneur», indique le Pape. Alors, ajoute-t-il, «il y aura une surprise parce qu’Il est le Seigneur des surprises». Même le Seigneur, «ne reste pas immobile». «Je suis en chemin pour le rencontrer et Lui chemine pour me rencontrer, et quand nous nous rencontrons, nous voyons que la grande surprise est que Lui est à ma recherche avant que je ne commence à Le chercher».

Le Seigneur nous précède toujours dans la rencontre

Le Seigneur nous a cherché avant que nous ne le cherchions. Il est le premier. C’est cela «la grande surprise de la rencontre avec le Seigneur», insiste le Pape. «Le Seigneur va toujours au-delà. Nous faisons un pas alors que Lui en fait 10. L'abondance de sa grâce, de son amour, de sa tendresse ne se lasse pas de nous chercher». «Parfois même, à travers de petites choses : nous pensons que rencontrer le Seigneur est une chose merveilleuse, comme l'homme de la Syrie, Naaman, qui était un lépreux… Et lui aussi a eu une grande surprise dans la manière d'agir de Dieu. C’est le Dieu des surprises, le Dieu qui nous attend, nous cherche et qui attend seulement de notre part un petit geste de bonne volonté». Nous devons, a répété le Saint-Père, avoir «le «désir de le rencontrer». Et Lui «nous aidera». Il «nous accompagnera tout au long de notre vie». «Il nous verra nous éloigner Lui, et Il nous attendra comme le Père du fils prodigue».

Pour le Pape François, la foi ce n’est pas savoir tout du dogme, mais rencontrer Jésus. La rencontre avec le Seigneur : «c’est cela qui est important !», a déclaré avec force le Saint-Père qui dit avoir été touché par les paroles du Pape Benoît XVI qui affirmait que «la foi n’est pas une théorie, une philosophie, une idée : c’est une rencontre. Une rencontre avec Jésus». Si l’on ne «rencontre pas sa miséricorde, on peut «réciter par cœur le credo mais ne pas avoir la foi». «Les docteurs de la Loi, observe le Saint-Père, savaient tout du dogme, de la morale de cette époque, tout. Mais ils n’avaient pas la foi, parce que leurs cœurs s’étaient éloignés de Dieu. Le Saint-Père a conclu son homélie en demandant la grâce d’aller à la rencontre de Jésus, ainsi nous aurons «une merveilleuse surprise».
---------------------------------------------------------
Source : http://fr.radiovaticana.va/
Revenir en haut Aller en bas
http://papefrancois.jeun.fr
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Homélie à Ste Marthe : "Se mettre en chemin pour rencontrer Dieu" :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Homélie à Ste Marthe : "Se mettre en chemin pour rencontrer Dieu"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Tous les textes du Pape François sur www.papefrancois.fr :: Quand quelqu’un fait un petit pas vers Jésus, il découvre que celui-ci attendait déjà sa venue à bras ouverts. (Evangelii Gaudium) :: Tous les textes du Pape François-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: