Tous les textes du Pape François sur www.papefrancois.fr

Plus de 2500 discours ou homélies, des centaines de photos et des dizaines de vidéos. (Cliquer sur ACCUEIL pour utiliser le GOOGLE de ce site).
 
AccueilAccueil  portailportail  RechercherRechercher  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  ImprimerImprimer  ConnexionConnexion  
Partant à Lourdes, comme hospitalier, du 24 au 29 Octobre, je mettrai ce site à jour dés mon retour ....

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 La traite des êtres humains, un crime contre l’humanité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 2657
Date d'inscription : 17/03/2013

07112016
MessageLa traite des êtres humains, un crime contre l’humanité



La traite des êtres humains « viole la dignité, don de Dieu » et « constitue un véritable crime contre l’humanité », dénonce une nouvelle fois le pape François qui appelle à faire davantage contre ce fléau.

Le pape a évoqué cette « forme moderne d’esclavage » à l’occasion de l’audience organisée pour la seconde assemblée du Réseau de religieux en Europe contre la traite et l’exploitation (RENATE) ce lundi 7 novembre 2016, au Palais apostolique du Vatican. L’assemblée, qui a pour thème « Mettre fin à la traite commence avec nous », se tient à Rome du 6 au 12 novembre.

Discours du pape François :

Chers sœurs et frères,

Je vous souhaite cordialement la bienvenue, à vous qui participez à cette seconde assemblée du Réseau religieux européen contre la traite et l’exploitation. Je remercie Sœur Imelda Poole de ses aimables paroles de salutation de votre part et je vous présente mes vœux les plus sincères pour que ces journées de prière, de réflexion et de confrontation soient fructueuses. Votre assemblée a lieu à point nommé à Rome pendant le Jubilé extraordinaire de la miséricorde. En ce temps de grâce, nous sommes tous invités à entrer plus profondément dans le mystère de la miséricorde de Dieu et, comme le Bon Samaritain, à porter le baume de cette miséricorde aux nombreuses blessures présentes dans notre monde.

L’une des plus douloureuses de ces blessures ouvertes est la traite des êtres humains, une forme moderne d’esclavage qui viole la dignité, don de Dieu, de tant de nos frères et sœurs et qui constitue un véritable crime contre l’humanité. Si beaucoup a été fait pour connaître la gravité et l’extension du phénomène, beaucoup plus reste à faire pour élever le niveau de conscience dans l’opinion publique et pour établir une meilleure coordination des efforts de la part des gouvernements, des autorités judiciaires et législatives et des opérateurs sociaux.

Comme vous le savez bien, un des défis de ce travail de sensibilisation, d’éducation et de coordination est une certaine indifférence, et même complicité, une tendance de la part de beaucoup à tourner le dos (cf. exhort. Ap. Evangelii gaudium, 211) tandis que de puissants intérêts économiques et réseaux criminels sont à l’œuvre. Pour cette raison, j’exprime ma satisfaction pour votre engagement afin de faire grandir la conscience sociale sur la dimension de ce fléau, qui touche particulièrement les femmes et les enfants. Mais de manière tout à fait spéciale, je vous remercie pour votre fidèle témoignage rendu à l’Évangile de la miséricorde, comme le démontre votre engagement pour retrouver et réhabiliter les victimes.

Votre activité dans ce domaine nous rappelle les « énormes, et souvent silencieux, efforts qui ont été faits depuis de nombreuses années par les congrégations religieuses, en particulier féminines » pour prendre soin de ceux qui ont été blessés dans leur dignité et marqués par leurs expériences (cf. Message pour la Journée mondiale de la paix 2015, 5). Je pense particulièrement à la contribution offerte par des femmes dans l’accompagnement d’autres femmes et d’enfants sur un chemin profond et personnel de guérison et de réintégration.

Chers amis, je suis convaincu que votre partage d’expériences, de connaissances et de compétences contribuera ces jours-ci à rendre plus efficacement témoignage à l’Évangile dans une des grandes « périphéries » de notre société contemporaine. Vous confiant, vous-mêmes et tous ceux que vous servez, à l’intercession aimante de Marie, Mère de miséricorde, je vous donne de tout cœur ma bénédiction en gage de joie et de paix dans le Seigneur. Je vous assure à tous de mon souvenir dans la prière et je vous demande, s’il vous plaît, de prier pour moi. Merci.
-----------------------------------------------------
Source : https://fr.zenit.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://papefrancois.jeun.fr/f1-tous-les-textes-du-pape-francois
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

La traite des êtres humains, un crime contre l’humanité :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

La traite des êtres humains, un crime contre l’humanité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Tous les textes du Pape François sur www.papefrancois.fr :: Quand quelqu’un fait un petit pas vers Jésus, il découvre que celui-ci attendait déjà sa venue à bras ouverts. (Evangelii Gaudium) :: Tous les textes du Pape François-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: