Tous les textes du Pape François sur www.papefrancois.fr

Plus de 2500 discours ou homélies, des centaines de photos et des dizaines de vidéos ! (Cliquez sur ACCUEIL pour utiliser le GOOGLE de ce site).
 
AccueilAccueil  portailportail  RechercherRechercher  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  ImprimerImprimer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 L’espérance qui ne déçoit pas, c’est l’espérance de la résurrection

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 2515
Date d'inscription : 17/03/2013

05112016
MessageL’espérance qui ne déçoit pas, c’est l’espérance de la résurrection




L’espérance qui ne déçoit pas, c’est « l’espérance de la résurrection », a déclaré le pape François dans son homélie pour la messe de commémoration des fidèles défunts, ce mercredi 2 novembre 2016, dans l’immense cimetière romain « Flaminio », dans le quartier de Prima Porta, au nord de la ville.

Homélie du pape François :

Job était dans le noir. Il se trouvait aux portes de la mort. Et en ce moment d’angoisse, de douleur et souffrance, il proclame l’espérance. « Je sais que mon rédempteur est vivant, que, le dernier, il se lèvera sur la poussière! … Je le verrai, moi en personne, et si mes yeux le regardent, il ne sera plus un étranger » (Jb 19,25.27). La Commémoration des défunts a ce double sens. Un sens de tristesse : un cimetière c’est triste, cela nous rappelle les personnes qui nous sont chères et sont parties, et nous rappelle aussi l’avenir, la mort; mais dans cette tristesse, nous apportons des fleurs, comme un signe d’espérance, voire même de fête, pourrais-je dire, mais plus tard, pas maintenant. Et la tristesse se mêle à l’espérance. Mélange que nous sentons tous aujourd’hui, durant cette célébration: la mémoire de nos proches, devant leurs dépouilles, et l’espérance.

Mais nous sentons aussi que cette espérance nous aide, car nous aussi nous devrons faire ce chemin. Nous ferons tous ce chemin. Tôt ou tard, mais tous. Avec douleur, plus ou moins de douleur, mais tous. Mais avec la fleur de l’espérance, ce fil, bien solide, ancré dans l’au-delà. Cette ancre, qui ne déçoit pas : l’espérance de la résurrection.

Et Jésus fut le premier à prendre ce chemin. Nous suivons le chemin qu’il a parcouru. Et c’est Lui qui nous a ouvert la porte, Lui-même, Jésus: par sa croix, il nous a ouvert la porte de l’espérance, nous a ouvert la porte de l’endroit où nous contemplerons Dieu. «Je sais que mon rédempteur est vivant, que, le dernier, il se lèvera sur la poussière! … Je le verrai, moi en personne, et si mes yeux le regardent, il ne sera plus un étranger ».

Repartons chez nous aujourd’hui avec ce double souvenir: la mémoire du passé, de nos chers qui sont partis ; et la mémoire du futur, du chemin que nous ferons. Avec cette certitude, cette garantie sortie des lèvres de Jésus : « Je le ressusciterai au dernier jour » (Je 6,40).
-----------------------------------------------------------------
Source : https://fr.zenit.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://papefrancois.jeun.fr
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

L’espérance qui ne déçoit pas, c’est l’espérance de la résurrection :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

L’espérance qui ne déçoit pas, c’est l’espérance de la résurrection

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Tous les textes du Pape François sur www.papefrancois.fr :: Quand quelqu’un fait un petit pas vers Jésus, il découvre que celui-ci attendait déjà sa venue à bras ouverts. (Evangelii Gaudium) :: Tous les textes du Pape François-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: