Tous les textes du Pape François sur www.papefrancois.fr

Plus de 2500 discours ou homélies, des centaines de photos et des dizaines de vidéos ! (Cliquez sur ACCUEIL pour utiliser le GOOGLE de ce site).
 
AccueilAccueil  portailportail  RechercherRechercher  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  ImprimerImprimer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Audience au chapitre général des religieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 2550
Date d'inscription : 17/03/2013

23102016
MessageAudience au chapitre général des religieux


Jeudi 20 Octobre 2016

Audience au chapitre général des religieux

Le pape François a reçu, ce jeudi 20 octobre 2016, dans la Salle Clémentine du Vatican, les participants du cinquante-cinquième chapitre général des Augustiniens récollets, nés au XVIe siècle, en Espagne, comme une branche, réformée, mendiante, des religieux vivant de la règle de saint Augustin, les « Augustins », par rapport auxquels ils sont autonomes depuis 1911.

Discours du pape François :

Chers frères,

Je vous souhaite la bienvenue et je remercie le Père général pour les aimables paroles qu’il m’a adressées au nom de toute la famille des Augustins récollets. Et comme il le disait lui-même, pour ce 55ème chapitre général, vous avez pris comme devise une prière qui sort du plus intime du cœur de saint Augustin : « Et toute mon espérance n’est que dans la grandeur de votre miséricorde. Donnez-moi ce que vous m’ordonnez, et ordonnez-moi ce qu’il vous plaît » (Confessions 10,29,40). Cette invocation nous porte à être des hommes d’espérance, c’est-à-dire avec des horizons, capables de mettre notre confiance dans la miséricorde de Dieu, conscients que nous sommes incapables d’affronter seuls, par nos propres forces, les défis que propose le Seigneur. Nous savons que nous sommes petits et indignes ; mais en Dieu sont notre sécurité et notre joie ; il ne déçoit jamais et il nous conduit par des voies mystérieuses avec un amour de Père.

Dans ce Chapitre général, vous avez voulu revoir et mettre devant Dieu la vie de l’Ordre, avec ses désirs et ses défis, afin que ce soit lui qui vous donne la lumière et l’espérance. Pour chercher le renouveau et une impulsion, il faut se tourner vers Dieu et lui demander : « Donnez ce que vous ordonnez ». Nous demandons le commandement nouveau que Jésus nous a donné : « que vous vous aimiez les uns les autres comme je vous ai aimés » (Jn 13,34) ; c’est ce que nous l’implorons de nous donner : son amour pour être capables d’aimer. Dieu nous donne cet amour de multiples manières ; Dieu ne cesse de nous donner cet amour et se rend présent dans notre vie.

Regardons le passé et rendons grâce pour tous les dons reçus. Et ce parcours historique, nous devons le faire en donnant la main au Seigneur parce que c’est lui qui nous donne la clé pour l’interpréter ; il ne s’agit pas simplement de faire l’histoire, mais de découvrir la présence du Seigneur dans chaque événement, dans tous les passages de la vie. Le passé nous aide à retourner au charisme et à le goûter dans toute sa fraîcheur et son entièreté. Il nous donne aussi la possibilité de distinguer les difficultés qui ont surgi et comment elles ont été surmontées, pour pouvoir affronter les défis actuels, en regardant vers l’avenir. Ce chemin avec Jésus deviendra une prière d’action de grâce et de purification intérieure.

Le souvenir reconnaissant de son amour dans notre passé nous pousse à vivre le présent avec passion et avec toujours plus de courage ; alors, oui, nous pouvons lui demander : « Ordonne ce que tu veux ». Demander cela implique liberté d’esprit et disponibilité. Se laisser commander par Dieu signifie que c’est lui le patron de notre vie et qu’il n’y en a pas d’autres ; et bien, sachons que, si Dieu n’occupe pas la place qui lui correspond, d’autres le feront à sa place. Et quand le Seigneur est au centre de notre vie, tout est possible ; ni l’insuccès ni aucun autre mal ne comptent, parce que c’est lui qui est au centre, c’est lui qui nous guide.

En ce moment, d’une manière particulière, il nous demande d’être ses « créateurs de communion ». Nous sommes appelés à créer, par notre présence au milieu du monde, une société capable de reconnaître la dignité de chaque personne et de partager le don que chacun est pour l’autre. Par notre témoignage de communauté vivante et ouverte à ce que le Seigneur nous ordonne, à travers le souffle de son Esprit, nous pourrons répondre aux besoins de toutes les personnes avec le même amour que celui avec lequel Dieu nous a aimés. Tant de personnes attendent que nous allions à leur rencontre et que nous les regardions avec cette tendresse dont nous avons fait l’expérience et que nous avons reçue par notre relation avec Dieu.

Voilà le pouvoir que nous avons, non pas celui de nos idéaux et projets personnels ; mais la force de sa miséricorde qui transforme et donne la vie. Chers frères, je vous invite à garder le rêve de saint Augustin de vivre en frères avec « une seule âme et un seul cœur » (Règle 1,2) avec un esprit renouvelé, qui reflète l’idéal des premiers chrétiens et qui soit une prophétie vivante de que règne la concorde et que le dialogue soit encouragé. Je confie à la protection de notre Mère, la Vierge Marie, les intentions et les projets de l’Ordre, afin qu’elle les oriente et les protège. Et n’oubliez pas de prier pour moi et transmettez ma bénédiction à toute la famille des Augustins récollets. Merci beaucoup.
-----------------------------------------------
Source : https://fr.zenit.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://papefrancois.jeun.fr
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Audience au chapitre général des religieux :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Audience au chapitre général des religieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Tous les textes du Pape François sur www.papefrancois.fr :: Quand quelqu’un fait un petit pas vers Jésus, il découvre que celui-ci attendait déjà sa venue à bras ouverts. (Evangelii Gaudium) :: Tous les textes du Pape François-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: