Gratuitement, tous les textes du Pape François sur www.papefrancois.fr

Plus de 2700 discours ou homélies, des centaines de photos et de vidéos. (Cliquer sur ACCUEIL pour utiliser le GOOGLE de ce site ou sur CALENDRIER pour chercher une date précise, du 13 Mars 2013 à aujourd'hui).
 
AccueilAccueil  portailportail  RechercherRechercher  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  ImprimerImprimer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Homélie Ste Marthe : Faire confiance à Jésus, et non pas aux voyantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 2711
Date d'inscription : 17/03/2013

18042016
MessageHomélie Ste Marthe : Faire confiance à Jésus, et non pas aux voyantes


Lundi 18 Avril 2016

Homélie Ste Marthe : Faire confiance à Jésus, et non pas aux voyantes

Si nous écoutons la voix de Jésus et que nous le suivons, nous ne nous tromperons pas de route. C’est le cœur de l’homélie de François lors de la messe matinale de ce lundi 18 avril 2016 à la Maison Sainte-Marthe. Le Pape a souligné que Jésus, "Bon Pasteur", est l’unique porte qui puisse nous faire entrer dans la vie éternelle. Il a donc invité à ne pas se fier à la voyance, à la cartomancie, qui nous portent sur un chemin erroné.

La porte, le chemin, la voix. Le Pape François s’est appuyé sur l’Évangile d’aujourd’hui, presque un écho du passage sur le Bon pasteur, pour s’arrêter sur trois réalités déterminantes pour la vie du chrétien. Avant tout, a-t-il observé, Jésus avertit que «celui qui n’entre pas dans l’enclos des brebis par la porte» mais le fait par un autre partie «est un voleur et un brigand». Jésus est la porte, a-t-il rappelé, «il n’y en n’a pas d’autre».

Demandons-nous toujours si nous prenons les décisions au nom de Jésus

«Jésus, a-t-il dit encore, parlait toujours aux gens avec une image simple : tous ces gens savaient ce qu’était la vie d’un berger, parce qu’il la voyait tous les jours». Et ils ont compris que «l’on entre seulement par la porte de l’enclos des brebis». Ceux qui veulent entrer par une autre partie, par la fenêtre ou par une autre partie, en revanche, sont des délinquants :

«Le Seigneur parle ainsi, d’une façon claire. On ne peut pas entrer dans la vie éternelle autrement que par la porte, par quelque chose qui ne soit pas Jésus. C’est la porte de notre vie, et pas seulement de la vie éternelle, mais aussi de notre vie quotidienne. Cette décision, par exemple, je la prends au nom de Jésus, par la porte de Jésus, ou je la prends, pour employer un langage simple, en faisant de la "contrebande" ? On entre seulement dans l’enclos par la porte, qui est Jésus !»

Suivre Jésus, et non pas la voyance ou la cartomancie

Jésus, a-t-il poursuivi, parle donc du chemin. Le pasteur connait ses brebis et les conduit dehors : «Il chemine devant elles et les brebis le suivent». Le chemin est justement celui-ci, a dit le Pape, «suivre Jésus» dans «le chemin de la vie, de la vie de tous les jours». Avec Lui, on ne peut pas s'égarer, a-t-il dit. «Lui, il va devant et nous indique le chemin».

«Celui qui suit Jésus ne se trompe pas ! "Mais, Père, oui mais les choses sont difficiles… Tant de fois moi je ne vois pas clairement comment faire… Ils m’ont dit qu’il y avait une voyante et je suis allé là ou là, je suis allé voir la cartomancienne, qui m’a tiré les cartes…" Si tu fais cela, tu ne suis pas Jésus. Tu suis un autre qui te donne une autre voie, différente. Lui, devant, il indique le chemin. Il n’y en n’a pas d’autres qui puissent indiquer le chemin. Jésus nous a avertis : ne les écoutez pas : Moi, Je suis le chemin ! Jésus est porte, et aussi chemin. Si nous Le suivons, nous ne nous tromperons pas.»

La voix de Jésus, nous pouvons l’écouter dans les Béatitudes

François s’est enfin arrêté sur la voix du Bon Pasteur. «Les brebis, a-t-il noté, le suivent parce qu’elles connaissent sa voix». Mais comment pouvons-nous connaître la voix de Jésus, se demande François, et aussi nous différencier «de la voix de ceux qui ne sont pas Jésus, qui entrent pas la fenêtre, qui sont des brigands, qui détruisent, qui abîment» ?

«Je te dirais la recette, simple. Tu trouveras la voix de Jésus dans les Béatitudes. Quelqu’un qui t’enseigne une voix contraire aux Béatitudes, c’est quelqu’un qui est entré par la fenêtre : ce n’est pas Jésus !»

Autre conseil donné par le Pape : «Tu connais la voix de Jésus ? Tu peux la connaître quand il nous parle des œuvres de miséricorde, et quand il t’enseigne à dire "Père", c’est-à-dire quand il t’enseigne à prier le "Notre Père"».

«Ainsi, la vie chrétienne est facile : Jésus est la porte. Lui, Il nous guide dans le chemin, et nous, nous connaissons sa voix dans les Béatitudes, dans les œuvres de miséricorde, et quand il nous enseigne à dire "Père". Souvenez-vous, a-t-il conclu : la porte, le chemin et la voix. Que le Seigneur nous fasse comprendre cette image de Jésus, cette icône : le pasteur, qui est la porte, indique le chemin et nous enseigne à écouter sa voix.»
-------------------------------------------------------
Source : http://fr.radiovaticana.va/news/
Revenir en haut Aller en bas
http://papefrancois.jeun.fr/f1-tous-les-textes-du-pape-francois
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Homélie Ste Marthe : Faire confiance à Jésus, et non pas aux voyantes :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Homélie Ste Marthe : Faire confiance à Jésus, et non pas aux voyantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Gratuitement, tous les textes du Pape François sur www.papefrancois.fr :: Vous êtes sur www.papefrancois.fr :: Tous les textes du Pape François-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: