www.papefrancois.fr

Gratuitement, plus de 3700 discours ou homélies, des centaines de photos et de vidéos. (Cliquer sur ACCUEIL pour utiliser le Moteur de Recherches de ce site ou sur CALENDRIER pour chercher une date précise, du 13 Mars 2013 à aujourd'hui).
 
AccueilAccueil  portailportail  RechercherRechercher  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  ImprimerImprimer  ConnexionConnexion  

« La Nativité de Jésus nous rappelle qu’il vient tous les jours
dans nos vies et que Jésus nous reviendra glorieusement
à la fin des temps »
(Pape François - 1er décembre 2019).

Bonnes et Joyeuses Fêtes de Noël ! (Philippe)

(contact : newspapefrancois@free.fr )


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez
 

 La souffrance de nos frères et sœurs est le lieu de rencontre avec le Christ

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 3768
Date d'inscription : 17/03/2013

La souffrance de nos frères et sœurs est le lieu de rencontre avec le Christ Empty
03072013
MessageLa souffrance de nos frères et sœurs est le lieu de rencontre avec le Christ

La souffrance de nos frères et sœurs est le lieu de rencontre avec le Christ 1_0_707072

Mercredi Matin 3 Juillet 2013

La souffrance de nos frères et sœurs est le lieu de rencontre avec le Christ

Citation :
« Pour rencontrer le Dieu vivant, il est indispensable d’embrasser tendrement les plaies de Jésus sur nos frères affamés, pauvres, malades, prisonniers. »
C'est le commentaire de l’Evangile par le Pape ce mercredi matin lors de la messe en la Maison Sainte Marthe. Dans l’assistance, se trouvaient des prêtres et des collaborateurs du Conseil pontifical pour le Dialogue interreligieux, dirigé par le cardinal Jean-Louis Tauran.

Jésus après la Résurrection, apparaît aux apôtres, mais Thomas n'est pas là: «Le Seigneur sait pourquoi il fait les choses. A chacun d'entre nous, il donne le temps qu'il pense être le mieux adapté. A Thomas il a accordé une semaine. » Jésus se révèle grâce à ses blessures: «Son corps entier était propre, beau, plein de lumière – a souligné le Pape - mais les blessures étaient et sont toujours là » et quand le Seigneur viendra à la fin des temps, il nous fera voir ses plaies. » Thomas pour croire voulait y mettre ses doigts.
«Il était un peu têtu. Mais le Seigneur a justement voulu un têtu pour nous faire comprendre quelque chose de grand. Thomas a vu le Seigneur, il a été invité à mettre le doigt dans la plaie infligée par les clous, à mettre sa main sur le flanc meurtri et il n'a pas dit: «C'est vrai: le Seigneur est ressuscité». Non! Il est allé plus loin. Il a dit: «Dieu». C’est le premier des disciples qui confesse la divinité du Christ après la résurrection. Et il l’a adoré. »

« Et donc - a poursuivi le Pape - nous comprenons quelle était l'intention du Seigneur de le faire attendre: prendre i son incrédulité et l’amené non à l'affirmation de la résurrection, mais à l'affirmation de sa divinité. Le chemin vers la rencontre avec Jésus-Dieu, ce sont ses plaies. Il n'y en a pas d’autre ».

«Dans l'histoire de l'Eglise, il y a eu quelques erreurs dans le chemin vers Dieu. Certains ont cru que le Dieu vivant, le Dieu des chrétiens, nous pouvions le trouver sur la voie de la méditation, et aller plus loin dans la méditation. C'est dangereux ! Combien se sont perdus dans cette voie et n’y arrivent pas. Ils arrivent peut-être à la connaissance de Dieu, mais pas à celle de Jésus-Christ, Fils de Dieu, la deuxième Personne de la Trinité. C’est «le chemin des agnostiques ». Ils sont bons, ils travaillent, mais ce n'est pas la bonne voie. C'est très compliqué et cela ne mène pas à bon port. »

« D’autres – a poursuivi le Pape - pensaient que pour arriver à Dieu, nous devions être mortifiés, austères, et ils ont choisi la voie de la pénitence: seulement la pénitence et le jeûne. Et eux non plus ne sont même pas arrivés au Dieu vivant, Jésus-Christ, le Dieu vivant. Ce sont les pélagiens, qui croient qu'ils peuvent y arriver par leur effort. » Mais
Citation :
Jésus nous dit que la seule façon de le rencontrer est de trouver ses blessures.
Source
Revenir en haut Aller en bas
http://www.papefrancois.fr
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

La souffrance de nos frères et sœurs est le lieu de rencontre avec le Christ :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

La souffrance de nos frères et sœurs est le lieu de rencontre avec le Christ

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
www.papefrancois.fr  :: Vous êtes sur www.papefrancois.fr :: Derniers textes saisis :-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: