www.papefrancois.fr

Gratuitement, plus de 3700 discours ou homélies, des centaines de photos et de vidéos. (Cliquer sur ACCUEIL pour utiliser le Moteur de Recherches de ce site ou sur CALENDRIER pour chercher une date précise, du 13 Mars 2013 à aujourd'hui).
 
AccueilAccueil  portailportail  RechercherRechercher  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  ImprimerImprimer  ConnexionConnexion  

« La Nativité de Jésus nous rappelle qu’il vient tous les jours
dans nos vies et que Jésus nous reviendra glorieusement
à la fin des temps »
(Pape François - 1er décembre 2019).

Bonnes et Joyeuses Fêtes de Noël ! (Philippe)

(contact : newspapefrancois@free.fr )


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez
 

 Angélus : « Allez à contre-courant et soyez-en fiers ! »

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 3768
Date d'inscription : 17/03/2013

Angélus : « Allez à contre-courant et soyez-en fiers ! » Empty
24062013
MessageAngélus : « Allez à contre-courant et soyez-en fiers ! »

Dimanche 23 juin 2013

Angélus : « Allez à contre-courant et soyez-en fiers !

Lors de la prière de l'Angélus place Saint-Pierre, dimanche 23 juin, le Pape s'est attardé sur une phrase de l’Evangile, quand le Christ dit : « Qui veut sauver sa vie, la perdra, mais celui qui perdra sa vie pour moi, la sauvera ». Pour le Pape, ce paradoxe est une synthèse du message du Christ. « Perdre la vie à cause de Jésus » signifie pour le Saint-Père confesser explicitement sa foi, mais aussi défendre la vérité, car le Christ a dit « Je suis la vérité ».
Le Pape a ensuite insisté sur la figure du martyr, « le meilleur exemple de ceux qui ont perdu leur vie pour rester fidèles au Christ et à l’Evangile ». Aujourd’hui encore, et plus encore que lors des premiers siècles de l'Eglise, il existe de nombreux martyrs a relevé le pape François, des hommes et des femmes qui sont emprisonnés ou tués pour le seul fait d’être chrétien.
Le don de soi est une façon de « perdre sa vie pour le Christ »
Mais pour le Saint-Père, il existe également un martyre quotidien, qui ne va pas jusqu’à la mort mais qui est aussi une manière de « perdre la vie » pour Jésus : c’est la logique du don, du sacrifice par amour.
« Tant de pères et de mères mettent quotidiennement en pratique leur foi en offrant leur vie pour le bien-être de la famille ! Tant de prêtres, de frères et de sœurs mettent généreusement leur vie au service du règne de Dieu ! Tant de jeunes renoncent à leurs propres intérêts pour consacrer leur vie aux enfants, aux handicapés, aux personnes âgées » s’est exclamé le Pape en les encourageant : « n'ayez pas peur d'aller à contre-courant, lorsque l'on vous propose des valeurs avariées, comme peuvent l'être des aliments, ayez cette fierté d'aller à contre-courant ».
« Allez à contre-courant »
Le pape François a alors pris en exemple la figure de Saint Jean-Baptiste, fêté lundi 24 juin, qui a donné sa vie pour la vérité. Il a été choisi pour préparer la venue de Jésus et l’a annoncé comme le Messie au peuple d’Israël, « l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde ». Saint Jean-Baptiste a consacré toute sa vie à Dieu mais il est mort à cause de la vérité, quand il a dénoncé l’adultère entre le roi Hérode et Hérodiade.
« Tant de personnes paient le prix fort leur engagement pour la vérité ! Tant d’hommes droits préfèrent aller à contre-courant, pour ne pas renier la voix de leur conscience, la voix de la Vérité ! N'ayez pas peur d'aller à contre-courant, soyez courageux et soyez-en fiers ! En avant ! » a conclu le Pape.

Source

 Angélus : Texte Intégral

Chers frères et sœurs, bonjour !

Dans l’Évangile de ce dimanche résonne l’une des paroles les plus incisives de Jésus : « Qui veut sauver sa vie la perdra, mais qui perdra sa vie à cause de moi la sauvera » (Lc 9, 24).

Il y a là une synthèse du message du Christ et elle est exprimée par un paradoxe très efficace qui nous fait connaître sa façon de parler, qui nous fait presque entendre sa voix… Mais que signifie « perdre la vie à cause de Jésus » ? Cela peut arriver de deux façons : explicitement en confessant sa foi, ou implicitement en défendant la vérité. Les martyrs sont l’exemple par excellence de perdre la vie pour le Christ. En deux mille ans, une foule immense d’hommes et de femmes ont sacrifié leur vie pour rester fidèles à Jésus Christ et à son Évangile. Et aujourd’hui, dans de nombreuses régions du monde, il y a de nombreux, nombreux, — davantage que pendant les premiers siècles — nombreux martyrs, qui sont conduits à la mort parce qu’ils n’ont pas renié Jésus Christ. Telle est notre Église. Aujourd’hui nous avons plus de martyrs que pendant les premiers siècles ! Mais il y a aussi le martyre quotidien, qui ne comporte pas la mort mais qui est lui aussi une façon de « perdre sa vie » pour le Christ, en accomplissant son devoir avec amour, selon la logique de Jésus, la logique du don, du sacrifice. Pensons-y : combien de pères et de mères mettent chaque jour leur foi en pratique en offrant concrètement leur vie pour le bien de la famille ! Pensons à eux ! Combien de prêtres, de frères, de sœurs, accomplissent avec générosité leur service pour le Royaume de Dieu ! Combien de jeunes renoncent à leur propres intérêts pour se consacrer aux enfants, aux personnes handicapées, aux personnes âgées… Ils sont eux aussi des martyrs ! Des martyrs quotidiens, des martyrs du quotidien !

Et puis il y a tant de personnes, chrétiens et non-chrétiens, qui « perdent leur vie » pour la vérité. Et le Christ a dit « je suis la vérité », qui sert la vérité sert donc le Christ. Une de ces personnes, qui a donné sa vie pour la vérité, est Jean-Baptiste : demain, 24 juin, c’est précisément sa grande fête, la solennité de sa naissance. Jean a été choisi par Dieu pour préparer la voie devant Jésus, et il l’a désigné au Peuple d’Israël comme le Messie, l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde (cf. Jn 1, 29). Jean s’est consacré tout entier à Dieu et à son envoyé, Jésus. Mais à la fin, que s’est-il passé ? Il est mort pour la cause de la vérité, lorsqu’il a dénoncé l’adultère du roi Hérode et d’Hérodiade. Combien de personnes payent cher leur engagement pour la vérité ! Combien d’hommes droits préfèrent aller à contre-courant plutôt que de renier la voix de leur conscience, la voix de la vérité ! Des personnes droites, qui n’ont pas peur d’aller à contre-courant ! Et nous, nous ne devons pas avoir peur ! Parmi vous il y a tant de jeunes. À vous les jeunes, je dis : N’ayez pas peur d’aller à contre-courant, quand on veut nous voler l’espérance, quand on nous propose ces valeurs qui sont avariées, des valeurs comme un plat qui n’est plus bon, et quand un plat n’est plus bon, il nous fait mal ; ces valeurs nous font mal. Nous devons aller à contre-courant ! Et vous les jeunes, vous êtes les premiers : allez à contre-courant et ayez cette fierté d’aller précisément à contre-courant. En avant, soyez courageux et allez à contre-courant ! Et soyez fiers de le faire !

Chers amis, accueillons avec joie cette parole de Jésus. C’est une règle de vie proposée à tous. Et que saint Jean-Baptiste nous aide à la mettre en pratique. Notre mère, la Très Sainte Vierge Marie, nous précède sur ce chemin, comme toujours : elle a perdu sa vie pour Jésus, jusqu’à la Croix, et elle l’a reçue en plénitude, avec toute la lumière et la beauté de la Résurrection. Que Marie nous aide à faire toujours plus nôtre la logique de l’Évangile.

À l'issue de l'Angélus :

Rappelez-vous bien : N’ayez pas peur d’aller à contre-courant ! Soyez courageux ! Et ainsi, de même que nous ne voulons pas manger un plat qui n’est plus bon, n’emportons pas avec nous ces valeurs qui sont avariées et qui ruinent la vie, et qui ôtent l’espérance. En avant !

Je souhaite à tous un bon dimanche. Priez pour moi et bon déjeuner !
Source
Revenir en haut Aller en bas
http://www.papefrancois.fr
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Angélus : « Allez à contre-courant et soyez-en fiers ! » :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Angélus : « Allez à contre-courant et soyez-en fiers ! »

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
www.papefrancois.fr  :: Vous êtes sur www.papefrancois.fr :: Derniers textes saisis :-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: