www.papefrancois.fr

Gratuitement, plus de 3500 discours ou homélies, des centaines de photos et de vidéos. (Cliquer sur ACCUEIL pour utiliser le GOOGLE de ce site ou sur CALENDRIER pour chercher une date précise, du 13 Mars 2013 à aujourd'hui).
 
AccueilAccueil  portailportail  RechercherRechercher  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  ImprimerImprimer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez
 

 Paroisse de la banlieue de Rome

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 3585
Date d'inscription : 17/03/2013

Paroisse de la banlieue de Rome Empty
26052013
MessageParoisse de la banlieue de Rome

Paroisse de la banlieue de Rome 1_0_695666

Dimanche 26 mai 2013 : paroisse de la banlieue de Rome

Leçon de catéchisme

Le pape François, qui a appelé les prêtres à porter le message de Dieu jusqu'aux "franges" de la société, s'est rendu pour la première fois dimanche dans une paroisse de la banlieue de Rome.
Les cloches des églises ont résonné dans la banlieue populaire de Prima Porta, au nord de la capitale, à l'arrivée du pape François, accueilli par des milliers de fidèles enthousiastes.
"Le pape est au Vatican, je suis ici comme évêque de Rome", a déclaré le Pape François lors d'une messe en plein air devant l'Eglise des Saints Elisabeth et Zacharie. Avant la célébration le Pape a confessé quelque 8 personnes, un geste significatif pour cette première visite dans une paroisse romaine. "On ne comprend pas la réalité depuis le centre mais depuis la périphérie", a-t-il déclaré avant la messe, durant laquelle il improvisait alors une petite leçon de catéchisme aux 16 enfants qui célébraient leur première communion.

Une homélie sous forme de questions/réponses avec les enfants :
Les enfants de cette paroisse romaine de la périphérie de Rome ne risquent pas d’oublier ce dernier dimanche de mai, dimanche de leur première communion. Avec la visite du Pape François, la première du genre depuis son élection, vivant avec lui un véritable moment de partage et d’échange. Le Pape François est parti de l’Evangile qui raconte la visite de la Vierge Marie à Elisabeth, commentant, puis expliquant la Trinité selon la foi chrétienne, posant des questions aux enfants et attendant leurs réponses.
Citation :
« La Vierge, a ainsi fait remarquer le Pape, accourt parce qu’elle a en elle le désir d’aider, elle ne va pas pour se vanter, et dire qu’elle est la mère de Dieu, mais pour aider Elisabeth
: c’est notre mère qui accourt toujours quand nous avons besoin d’elle, et nous devrions ajouter aux litanies une phrase pour dire « Oh Dame qui accours, prie pour nous ». Et « cela nous rassure, nous sommes certains d’avoir une maman à nos côtés », et « cette Madone qui toujours se dépêche est celle qui nous fait comprendre Dieu ».

Leçon de foi avec le Pape François pour catéchiste :
Le Pape a alors interrogé les enfants, leur demandant « qui est Dieu, Jésus et l’Esprit Saint » pour expliquer la Trinité dont c’est ce dimanche la fête liturgique.
Citation :
« Dieu le Père crée, a résumé le Pape, Jésus nous sauve, l’esprit saint nous aime, c’est ça la vie chrétienne : parler avec le père, avec le fils, avec l’esprit saint.»
Posant maintes questions sur le catéchisme, le Pape a encore déclaré aux enfants que “Dieu nous aide, nous guide, nous enseigne à aller de l’avant, que Jésus nous soutient dans les difficultés, qu’il nous donne la force”. « Comment ? Dans la communion, il vient vers nous et nous donne la force. Et ce pain, est-ce du pain ou non ? cela semble du pain, mais ce n’est pas vraiment du pain, c’est le corps de Jésus, Jésus qui vient dans notre cœur . »
A l'issue de la messe, le pape s'est attardé auprès de la foule, serrant des mains, bénissant enfants et parents, se laissant photographier avec le large sourire qu’on lui connaît.
Source

VISITE À LA PAROISSE ROMAINE SAINTS-ÉLISABETH-ET-ZACHARIE

HOMÉLIE DU PAPE FRANÇOIS

Chers frères et sœurs,

Dans ses paroles, le curé m’a fait me souvenir d’une belle chose à propos de la Vierge. Lorsque la Vierge reçut l’annonce qu’elle aurait été la mère de Dieu, et également l’annonce que sa cousine Elisabeth était enceinte — dit l’Évangile —, elle s’en alla en hâte ; elle n’attendit pas. Elle n’a pas dit : « Maintenant que je suis enceinte je dois m’occuper de ma santé. Ma cousine aura sans doute des amies qui pourront l’aider ». Elle a entendu quelque chose et « elle s’en alla en hâte ». Il est beau de penser cela de la Vierge, de notre Mère, qui se hâte, car elle ressent cela en elle : aider. Elle part pour aider, elle ne part pas pour se vanter et dire à sa cousine : « Écoute, maintenant c’est moi qui commande, car je suis la Mère de Dieu ! ». Non, elle n’a pas fait cela. Elle est partie aider ! Et la Vierge est toujours ainsi. Elle est notre Mère, qui vient toujours en hâte quand nous en avons besoin. Il serait beau d’ajouter aux Litanies de la Vierge, une qui dise ainsi : « Notre Dame qui part en hâte, prie pour nous ! » Cela est beau, n’est-ce pas ? Car elle part toujours en hâte, elle n’oublie pas ses enfants. Et quand ses enfants sont dans les difficultés, éprouvent un besoin et l’invoquent, Elle part en hâte. Et cela nous donne une sécurité, la sécurité d’avoir notre Mère près de nous, toujours à nos côtés. On va, on marche mieux dans la vie quand on a sa mère à côté. Pensons à cette grâce de la Vierge, cette grâce qu’elle nous donne: d’être proche de nous, mais sans nous faire attendre. Toujours ! Elle veut — nous avons confiance en cela — nous aider. La Vierge qui se hâte toujours pour nous.

La Vierge nous aide aussi à bien comprendre Dieu, Jésus, à bien comprendre la vie de Jésus, la vie de Dieu, à bien comprendre ce qu’est le Seigneur, comment est le Seigneur, qui est Dieu. A vous, les enfants, je demande : « Qui sait qui est Dieu ? ». Qu’il lève la main. Je t’écoute. Voilà ! Le créateur de la Terre. Et combien y a-t-il de Dieu ? Un ? Mais à moi on m’a dit qu’il y en a trois : le Père, le Fils et le Saint-Esprit ! Comment cela s’explique-t-il ? Il y en a un ou il y en a trois ? Un ? Un ? Et comment expliquer que l’un est le Père, l’autre le Fils et l’autre le Saint-Esprit ? Plus fort, plus fort ! Cela est une bonne réponse. Ils sont trois en un, trois personnes en une. Et que fait le Père ? Le Père est le principe, le Père, qui a tout créé, qui nous a créés. Qu’est-ce que fait le Fils ? Qu’est-ce que fait Jésus ? Qui sait dire ce que fait Jésus ? Il nous aime ? Et ensuite ? Il apporte la Parole de Dieu ! Jésus vient nous enseigner la Parole de Dieu. Cela est très bien ! Et ensuite ? Qu’a fait Jésus sur la terre ? Il nous a sauvés ! Et Jésus est venu pour donner sa vie pour nous. Le Père crée le monde ; Jésus nous sauve. Et le Saint-Esprit, que fait-il ? Il nous aime ! Il te donne l’amour ! Les enfants tous ensemble : le Père crée tous, il crée le monde ; Jésus nous sauve; et le Saint-Esprit ? Il nous aime ! C’est cela la vie chrétienne: parler avec le Père, parler avec le Fils et parler avec le Saint-Esprit. Jésus nous a sauvés, mais il marche aussi avec nous dans la vie. Cela est-il vrai ? Et comment marche-t-il ? Que fait-il quand il marche avec nous dans la vie ? C’est une question difficile. Celui qui trouve gagne le derby ! Que fait Jésus quand il marche avec nous ? Plus fort ! Tout d’abord, il nous aide. Il nous guide ! Très bien ! Il marche avec nous, il nous aide, il nous guide et il nous enseigne à aller de l’avant. Et Jésus nous donne aussi la force pour marcher. C’est vrai ? Il nous soutient ! Bien ! Dans les difficultés, n’est-pas ? Et aussi dans nos devoirs pour l’école ! Il nous soutient, il nous aide, il nous guide, il nous soutient. Voilà ! Jésus va toujours avec nous. C’est bien. Mais écoute, Jésus nous donne la force. Comment Jésus nous donne-t-il la force ? Plus fort, je n’entends pas ! Dans la communion il nous donne la force, il nous aide précisément avec la force. Il vient à nous. Mais quand vous dites « il nous donne la communion », un morceau de pain te donne-t-il autant de force ? N’est-ce pas du pain dont il s’agit ? C’est du pain ? Celui-là est du pain, mais celui sur l’autel est du pain ou n’est-il pas du pain ? Il semble du pain ! Ce n’est pas du tout du pain. Qu’est-ce que c’est ? C’est le Corps de Jésus. Jésus vient dans notre cœur. Voilà, pensons à cela, tous : le Père nous a donné la vie; Jésus nous a donné le salut, il nous accompagne, il nous guide, il nous soutient, il nous enseigne; et le Saint-Esprit ? Que nous donne le Saint-Esprit ? Il nous aime ! Il nous donne l’amour. Pensons à Dieu ainsi et demandons à la Vierge, la Vierge notre Mère, qui se hâte toujours pour nous aider, qu’elle nous enseigne à bien comprendre comment est Dieu : comment est le Père, comment est le Fils et comment est le Saint-Esprit. Ainsi soit-il.

Source : vatican.va
Revenir en haut Aller en bas
http://www.papefrancois.fr
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Paroisse de la banlieue de Rome :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Paroisse de la banlieue de Rome

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
www.papefrancois.fr  :: Vous êtes sur www.papefrancois.fr :: Derniers textes saisis :-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: